Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Liverpool-Barça

La magie du football.

Après la lourde défaite concédée au match aller (3-0), Liverpool recevait le Barça à Anfield en demi-finale retour de cette Ligue des Champions. Privés de Firmino et Salah, les Reds ne partaient pas favoris, mais ont rapidement prouvé qu'ils avaient les armes pour croire en l'exploit. 

Dès la 7e minute, Divock Origi reprend à bout portant un ballon détourné par Ter Stegen et fait exploser Anfield. Le remplaçant, décisif d'entrée. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Bousculé, le Barça souffre et compte à deux reprises sur un grand Ter Stegen, autoritaire devant Robertson et Mané. Les Barcelonais ne respirent pas la sérénité. 

Par la suite, les hommes de Valverde jouent d'expérience et de vice pour casser le rythme de la rencontre, à l'image d'un Suarez toujours aussi fort pour feinter les arbitres. 

À la pause, Robertson sort sur blessure, remplacé par Wijnaldum. Un fait de jeu plus qu'important, étant donné que le milieu néerlandais devient le héros du soir. En quelques minutes, il plante un doublé et réalise l'impensable : réussir cette remontada. 

Le Barça n'y est pas du tout, et étonne par une fébrilité défensive criante : 

Et ce qui devait arriver arriva. À 10 minutes du terme, Alexander-Arnold joue rapidement un corner et profite de la passivité de la défense barcelonaise pour délivrer un caviar à Origi. Doublé pour l'attaquant belge, qui fait exploser Anfield : Liverpool tient sa qualification. 

C'est fait, Liverpool réalise un exploit historique et renverse le Barça après sa défaite 3-0 à l'aller. Les Reds sont en finale de la Ligue des Champions : définitivement un club à part.  

Par Julien Choquet, publié le 07/05/2019

Copié

Pour vous :