Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Lille-Marseille

Le match de Pépé, celui de Luiz Gustavo, et la défaite de l'OM : ça méritait bien un grand n'importe quoi des réseaux sociaux. 

Dimanche soir, l'Olympique de Marseille se déplaçait sur la pelouse du LOSC avec une équipe remaniée. Pas de Payet, sur le banc, ni de Caleta-Car, Rami, Amavi ou Sanson, tous blessés ou suspendus. Du coup, Rudi Garcia avait concocté un onze avec Sertic au milieu, Luiz Gustavo en défense centrale, et Thauvin en 10. 

Et disons le tout de suite : ses choix tactiques n'ont pas fonctionné. En première période, l'OM n'enchaîne pas deux passes, à l'image de Germain et Sertic. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Si le LOSC n'est pas transcendant, il monte en régime jusqu'à obtenir un pénalty à l'heure de jeu, consécutif à une sortie non-maitrisée de Mandanda dans les pieds de Nicolas Pépé. 

Pépé transforme lui-même la sentence et donne l'avantage au LOSC. Le maître à jouer de cette équipe. 

Dans la foulée, Rudi Garcia fait entrer Payet et Mitroglou à place de Germain et Ocampos : le jour et la nuit. 

Malheureusement pour les Marseillais, cela ne suffit pas pour relancer le match. Nicolas Pépé obtient même un deuxième pénalty dans les dix dernières minutes, consécutif à une énorme faute de Luiz Gustavo dans la surface. Le Brésilien, encore une fois très moyen en position de défenseur central ce dimanche. 

Bamba le transforme, et ajoute même un troisième but dans la foulée : Marseille coule à Lille. Seule satisfaction de la soirée pour les Olympiens, la prestation de Boubacar Kamara. Gros match du minot. 

Par Julien Choquet, publié le 01/10/2018

Copié

Pour vous :