Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Juventus-Atlético

SUUUUUUUUUUUUUU

Mardi soir, la Juventus avait rendez-vous avec l'histoire. Battus 2-0 par l'Atlético de Madrid à l'aller, les Bianconeri devaient réaliser un petit exploit au Juventus Stadium, afin de valider leur billet pour les quarts de finale. 

Et un homme était en mission pour valider cet objectif : Cristiano Ronaldo. Le quintuple Ballon d'Or démarre très fort en marquant de la tête le premier but de la Juve avant la demi-heure de jeu. L'exploit est en marche. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Giorgio Chiellini est lui aussi en transe et part à la guerre avec le Portugais. Gros match du capitaine turinois. 

En seconde période, la Juventus continue d'écraser un Atlético dominé sur tous les points, et marque le but de l'espoir. D'une nouvelle tête, CR7 trompe Oblak, pourtant auteur d'un bel arrêt sur le coup, mais la goal line technology valide le but, le ballon ayant franchi la ligne. Explosion dans le Juventus Stadium. 

La Juve est de retour, et le match file tout droit vers la prolongation. Mais à cinq minutes du terme, Correa est auteur d'une petite poussette sur Bernardeschi dans la surface, qui se fait un croche-patte en chutant : pénalty pour la Juve. 

Et qui d'autre que CR7 pour offrir la qualification à la Juve ? D'une frappe limpide, le Portugais crucifie Oblak pour la troisième fois de la soirée, et envoie son équipe en quarts. Quelle folie. 

C'est terminé : la Juventus réalise sa remontada et s'offre les quarts de finale après cette rencontre d'anthologie. 

Par Julien Choquet, publié le 13/03/2019

Copié

Pour vous :