Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial finale Liverpool-Tottenham

Le match de l'année... sur le papier.

Samedi soir, tous les fans de foot avaient les yeux tournés vers Madrid, où se déroulait la finale de Ligue des Champions entre Liverpool et Tottenham. Une confrontation 100% anglaise, diffusée en clair et en direct sur... BFM TV. 

Publicité

Publicité

Publicité

La rencontre démarre sur les chapeaux de roue. Au bout d'une minute de jeu, Liverpool obtient un pénalty pour une main involontaire de Sissoko dans la surface. Le VAR ne change rien : Salah ne tremble pas et donne l'avantage à Liverpool. 

Publicité

On se dit alors que ce match s'annonce fou : on se trompe complètement. La suite de la première période est bien morose, la seule action forte étant l'entrée sur la pelouse d'une spectatrice. 

Pour faire court, voici un résumé de ces 45 premières minutes : 

Et malheureusement, la seconde période repart sur les mêmes bases : un long voyage au bout de l'ennui... 

Un joueur symbolise bien tous les problèmes de Tottenham ce soir : Dele Alli. Le milieu anglais, complètement à côté de son sujet ce soir. 

Les Reds ne se montrent pas non plus dangereux et reculent même un peu trop en fin de match. Heureusement, les hommes de Klopp possèdent un rempart en la personne d'Alisson, décisif devant Lucas et Eriksen en fin de match. 

Et ce qui devait arriver arriva. À cinq minutes du terme, Origi place une frappe chirurgicale dans le petit filet de Lloris, et fait exploser les supporters des Reds

C'est terminé : après une triste finale, Liverpool s'impose (2-0) et s'offre son sixième titre dans la compétition. 

Par Julien Choquet, publié le 01/06/2019

Copié

Pour vous :