featuredImage

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial City-Tottenham

Un match déjà dans l'histoire.

Après un match aller très tactique, remporté par Tottenham sur la plus petite des marges (1-0), les Spurs retrouvaient Manchester City à l'Etihad Stadium. Une rencontre attendue par tous, qui a tenu toutes ses promesses.

Après seulement une poignée de minutes, Sterling ouvre le score... avant qu'Heung Min Son ne plante un doublé. Au bout de sept minutes de jeu, le score est (déjà) de 2-1 pour Tottenham. 

Vous pensez que ça s'arrête là ? Grave erreur. Quatre minutes plus tard, Bernardo Silva égalise pour Manchester City... 

... avant que Sterling ne donne l'avantage aux Citizens, sur un nouveau caviar de Kevin De Bruyne, exceptionnel mercredi soir. 

Malgré cet avantage au score, City a besoin d'encore un but pour se qualifier. Et en seconde période, c'est Agüero qui offre ce cadeau à son équipe sur une nouvelle passe décisive de Kevin De Bruyne, sa troisième de la soirée. Quel match. 

Mais Tottenham ne baisse pas les bras, et revient une nouvelle fois dans le match grâce à un but de Llorente à quinze minutes du terme. Tottenham reprend la qualification pour les demi-finales de cette Ligue des Champions. 

City n'a besoin que d'un but pour se qualifier, et pousse en fin de match. Dans le temps additionnel, Sterling inscrit un triplé sur un service d'Agüero et fait exploser les supporters de City. Problème : l'arbitre utilise le VAR... et indique une position de hors-jeu de l'Argentin au début de l'action. Climatisation maximale dans l'Etihad. 

C'est terminé : malgré sa défaite (4-3), Tottenham réalise l'exploit de son histoire et se qualifie pour la deuxième fois en demi-finale de C1. Chapeau. 

Par Julien Choquet, publié le 18/04/2019