Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Barcelone-Lyon

C'est foutu la team

Après l'élimination surprise du Paris Saint-Germain la semaine dernière, l'Olympique Lyonnais se présentait ce mercredi sur la pelouse du Barça, en tant que dernier représentant français en LDC. 

Après avoir concédé le 0-0 au match aller, les Lyonnais espéraient réaliser un exploit au Camp Nou mais ne vont pas être aidés par l'arbitrage. En effet, dès le quart d'heure de jeu Luis Suárez s'écroule après un tacle de Denayer : pénalty pour le Barça. Mais au ralenti, on voit que le Belge retire son pied, et que c'est l'attaquant du Barça qui lui marche dessus. On pense alors que le VAR va être consulté afin d'annuler la sentence : absolument pas. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Lionel Messi ne se fait pas prier et marque d'une belle panenka face à Anthony Lopes. Le Barça prend les devants. 

Et la poisse continue pour l'OL. Après un duel avec Coutinho, le gardien lyonnais s'écroule sur la pelouse. Sonné, il est obligé de laisser sa place à Mathieu Gorgelin. 

Dans la foulée, le Barça marque le but du break par l'intermédiaire de Coutinho. L'OL n'y est plus et ne touche pas le ballon, mais revient néanmoins dans le match en seconde période. Après un petit cafouillage dans la surface, Tousart marque d'une belle frappe. Problème : les arbitres passent 5 minutes à visionner le VAR avant de le valider.

Dans les pas d'un Tanguy Ndombélé des grands soirs, l'OL tente de revenir au score afin d'arracher sa qualification... 

... mais bégaye offensivement, à l'image d'un Memphis Depay totalement à la rue hier soir. 

Et forcément, à force de se découvrir pour égaliser les Lyonnais se font punir. Après son pénalty, Messi continue son récital en fin de match : deux caviars pour Dembélé et Pique, et un but génial après avoir mystifié Marcelo et Denayer. Le génie. 

Lyon est à terre et s'incline finalement 5-1 face à un Barcelone finalement beaucoup plus fort. 

Par Julien Choquet, publié le 14/03/2019

Copié

Pour vous :