Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Argentine-Croatie

La boulette de Caballero, la démonstration de la Croatie et l'échec argentin : ça méritait bien un grand n'importe quoi des réseaux sociaux. 

Après son échec face à l'Islande (1-1), l'Argentine n'avait pas le droit à l'erreur face à la Croatie, victorieuse du Nigéria lors de son premier match (2-0). En première période, les deux équipes se rendent coup pour coup mais ne trouvent pas l'ouverture, malgré une énorme occasion pour Mandzukić et un gros raté d'Enzo Perez. 

Tout se décante en seconde période, quand Willy Caballero commet une énorme boulette, profitant à Rebić. L'attaquant ne se fait pas prier et fusille le portier argentin pour donner l'avantage aux Croates. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Notons le geste parfait et la célébration de Rebić sur le but. 

La Croatie continue de jouer et marque même un deuxième but sublime par l'intermédiaire de Luka Modrić. Le milieu du Real Madrid, maestro du milieu croate est l'homme du match jeudi soir. 

Une véritable démonstration de la Croatie, qui contraste avec le niveau affligeant affiché par l'Argentine.

Pauvre Lionel Messi... 

Et dans le temps additionnel, Rakitić punit une nouvelle fois les Argentins en marquant le troisième but croate. 

Une terrible humiliation pour l'entraîneur argentin, Jorge Sampaoli, jugé principal fautif de cette déroute. 

Avec cette défaite, l'Argentine n'est pas encore éliminée, mais n'a plus son destin entre ses mains... ce qui arrange l'Équipe de France. 

Par Julien Choquet, publié le 22/06/2018

Copié

Pour vous :