Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Ajax-Real Madrid

Et à la fin, c'est toujours le Real qui gagne

Après la belle victoire du PSG mardi sur la pelouse d'Old Trafford (2-0), le Real Madrid se déplaçait mercredi à l'Amsterdam Arena, pour y défier l'Ajax. Un match compliqué sur le papier, qui s'avère effectivement difficile à négocier sur la pelouse.

Les Madrilènes ont beaucoup de mal à stopper le jeu léché des Néerlandais, et encaissent même le premier but par l'intermédiaire de Tagliafico. Problème pour l'Ajax : pour la première fois dans l'histoire de la LDC, un but va être refusé après l'utilisation du VAR. Une décision pour le moins litigieuse... 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Dans les cordes, le Real réagit en seconde période. Et c'est son buteur, Karim Benzema, qui offre l'ouverture du score à la Maison Blanche d'une frappe chirurgicale dans la lucarne. 

Notons également l'énorme travail de Vinicius Junior sur le but. Une offrande. 

Mais l'Ajax n'a pas dit son dernier mot. À moins d'un quart d'heure du terme, les locaux égalisent logiquement grâce à Ziyech. Un but qui traduit l'ambition offensive des hommes d'Erik ten Hag mercredi soir. 

Et sinon pendant ce temps-là, les supporters du PSG... 

Alors qu'on pense que l'Ajax a fait le plus dur, le Real place un dernier coup de massue. À trois minutes du terme, Asensio est à la conclusion d'une ultime contre-attaque, et scelle le sort de ce match. Mention spéciale à Carvajal sur l'action : exceptionnel. 

Fin du match, et victoire importante du Real Madrid (2-1). Un succès pas forcément mérité, mais encore une fois significatif du réalisme froid du triple champion d'Europe en titre. 

Par Julien Choquet, publié le 14/02/2019

Copié

Pour vous :