Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial PSG-Barça

Le match de Kimpembe, la défaillance de la MSN et la victoire historique des Parisiens : retour sur ce PSG-Barça sur les réseaux sociaux. 

Mardi soir, le Paris Saint-Germain recevait le FC Barcelone pour son huitième de finale aller de C1. Une rencontre décisive, qui a débuté par un beau spectacle dans les tribunes du Parc des Princes.

Publicité

Publicité

Dès le coup d'envoi, on sent que le PSG peut faire quelque chose de grand. Intensité, pressing, jeu en une touche de balle : total régal. Et après une faute d'Umtiti sur Draxler à l'entrée de la surface, Di Maria délivre le Parc des Princes d'un sublime coup franc peu après le quart d'heure de jeu.

Publicité

Publicité

Malgré cet avantage, le PSG ne recule pas et continue d'attaquer. Assez logiquement, les Parisiens se permettent même d'ajouter un second but juste avant la pause, par l'intermédiaire de Julian Draxler. Le Parc explose.

À la mi-temps, le PSG mène donc 2-0, pour le plus grand bonheur (et étonnement) des internautes.

Au retour des vestiaires, on s'attend à voir le Barça changer radicalement de visage : c'est loupé. Les joueurs de Luis Enrique bégayent leur football, à l'image de Messi, totalement éteint sur la pelouse du Parc des Princes mardi soir.

Et si les attaquants catalans ont souffert, c'est surtout à cause de la présence d'un homme : Presnel Kimpembe. Le “Titi Parisien” a été impressionnant pour son premier match de C1, et a écœuré la MSN. Tout simplement.

Autre grand bonhomme de ce match : Adrien Rabiot. Le jeune international tricolore a mangé Busquets en entrée, avant de se farcir André Gomes en plat principal, pour finir par un Iniesta en dessert. Un beau menu.

Di Maria ajoute un troisième but au retour des vestiaires et tue le suspense. Et pendant ce temps-là, sur le banc du Barça...

La soirée est conclue en beauté par Edinson Cavani, qui ajoute un 4e but dans la valise du Barça. Le respect est définitivement enterré.

Et si Cavani a pu marquer ce but, il le doit en grande partie à Thomas Meunier, auteur de la passe décisive sur ce but, et d'un match très solide sur le plan offensif.

Fin du match, et très grande victoire du PSG contre un FC Barcelone méconnaissable (4-0). Une prestation historique des Parisiens, qu'il faudra rééditer le 8 mars prochain pour un match retour au Camp Nou qui s'annonce déjà épique.

Par Julien Choquet, publié le 15/02/2017

Copié

Pour vous :