Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, onzième journée de L1

Pour changer, le PSG a écrasé Saint-Étienne. Pour changer, Zlatan a marqué. Pour changer, Angers et Caen sont toujours sur le podium. Et pour changer (sérieusement cette fois), l'OM a gagné. Retour sur la onzième journée de L1 dans l'oeil des réseaux sociaux. 

Les week-ends post coupe d'Europe sont souvent trompeurs. Voyage, fatigue, déconcentration : beaucoup de facteurs peuvent expliquer des défaillances pour les équipes ayant joué dans la semaine. Pourtant ce week-end, hormis Saint-Étienne, toutes les équipes disputant la coupe d'Europe ont gagné.

À commencer par l'OL, facile vainqueur de Toulouse vendredi soir. Si les Lyonnais ont livré une belle performance, ils ont été bien aidés par des Toulousains particulièrement apathiques, notamment en première période.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Une victoire qui permet aux Lyonnais de revenir à deux points du podium. Si ce dernier est encore loin pour l'OM, les hommes de Michel ont assuré un succès important à Lille qui brise une série de sept matches sans le moindre succès. Au programme : encore un but de Michy, le bijou d'Alessandrini et le sauvetage épique de Rolando.

Et pour ne pas changer, Lassana Diarra a une nouvelle fois brillé. Patron.

Le choc de cette onzième journée de L1, c'était bien entendu le match entre le PSG et l'ASSE. Pas de Javier Pastore sur la feuille de match, et Adrien Rabiot titulaire. Pourquoi pas.

Après l'ouverture du score de Kurzawa, le PSG a tué le match en début de seconde période avec des buts de Cavani et d'Ibrahimovic, particulièrement complices hier soir.

TREMBLEMENTS DE TERRE ! VERRATTI A MARQUE HIER SOIR ! Bon, c'est contre son camp. Mais ça compte quand même. Et on lui pardonne vu son match.

Par Julien Choquet, publié le 26/10/2015

Copié

Pour vous :