Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial OM-Monaco

Le tifo pour Luiz Gustavo, la performance de Fabinho et le match de Payet : retour sur ce Marseille - Monaco sur les réseaux sociaux. 

Dimanche soir, la ville de Marseille s'est arrêtée de vivre pendant 90 minutes. Pour la venue de Monaco, le stade Vélodrome était plein à craquer et avait réservé un accueil bouillant à ses joueurs, notamment à Luiz Gustavo. Le Brésilien est définitivement adopté par le peuple phocéen. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Malheureusement pour les supporters marseillais, le match commence très mal. Dès la quatrième minute, Keita Baldé trompe Mandanda et donne l'avantage à l'ASM. Un grand classique pour l'OM cette saison. 

Mais les Marseillais réagissent dans la foulée et égalisent grâce à Rami trois minutes plus tard. Le Vélodrome explose : ce match part sur de grosse bases. 

La première période est très intense, en témoigne le niveau de jeu de Bouna Sarr, particulièrement bouillant sur son côté droit. Le Dani Carvajal de la Canebière. 

À la pause, les deux équipes sont à égalité. Et en seconde période le match reprend sur les mêmes bases qu'en première. Valère Germain surgit au premier poteau pour donner l'avantage à l'OM dès la 47e minute... 

... avant que Fabinho n'égalise quatre minutes plus tard, après un gros travail à l'entrée de la surface. Une belle récompense pour le Monégasque, absolument monstrueux dimanche soir sur la pelouse du Vélodrome. 

L'AS Monaco revient rapidement dans le match et pense même prendre l'avantage juste avant l'heure de jeu. Jermerson marque de la tête, mais son but est refusé par l'arbitre. La raison : une possible position de hors-jeu d'Almany Touré qui gêne Mandanda. Mouais. 

Après ce petit coup du sort, l'OM reprend le contrôle du match à l'image d'un Florian Thauvin impérial dimanche soir. Le Lionel Messi du Vélodrome régale une nouvelle fois son public et postule plus que jamais à une place au mondial. 

Un constat difficilement applicable pour Dimitri Payet, beaucoup trop brouillon dans le jeu, malgré sa passe décisive pour Germain un peu plus tôt dans le match. Déception. 

Malgré une domination marseillaise, le score ne bougera plus : 2-2. Un résultat qui n'arrange personne sauf l'OL, qui garde donc sa deuxième place malgré sa défaite à Bordeaux un peu plus tôt dans l'après-midi. On vous laisse d'ailleurs avec ce tweet du CM des Girondins après le match. 

Par Julien Choquet, publié le 29/01/2018

Copié

Pour vous :