featuredImage

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Lille-PSG

Pas champion mon frère.

Après avoir loupé le titre à domicile contre Strasbourg le week-end dernier, les Parisiens se déplaçaient chez leur dauphin lillois pour décrocher la timbale. Et un simple nul leur suffisait pour être sacré. Mais la mission commence mal pour le PSG. Sur un centre d'Ikoné, Thomas Meunier se troue et marque contre son camp. Lille mène 1-0 dès la 7e minute de jeu.

Malgré ce but, les Parisiens ne doutent pas. Moins de cinq minutes après l'ouverture du score, Mbappé réalise un numéro de grande classe coté droit et sert Bernat sur un centre délicieux. Le latéral gauche ne tremble pas et remet les deux équipes à égalité. Une nouvelle fois, il se montre décisif dans un match important.

Mais cette rencontre prend une drôle de tournure pour le PSG. Thiago Silva et Thomas Meunier sortent sur sur blessure, avant que Juan Bernat, le buteur parisien, ne prenne un rouge sur une faute sur Pépé. Le tournant du match. En seconde période, les Lillois profitent de leur supériorité numérique pour reprendre l'avantage grâce à Nicolas Pépé, l'homme providentiel du LOSC cette saison.

Devant au score, les joueurs de Christophe Galtier continuent de se procurer les meilleures occasions. Et à force de persévérer, ils font trembler une nouvelle fois les filets par l'intermédiaire de Jonathan Bamba. Sur cette action, Thilo Kehrer et Alphonse Areola sont clairement fautifs.

Et le gardien du PSG va vivre une soirée cauchemardesque en encaissant deux nouveaux buts sur des coups de pieds arrêtés.

Le LOSC écrase le PSG 5-1 et retarde par la même le sacre des Parisiens. Une déconvenue inédite pour le club de la capitale mais surtout une performance exceptionnelle des Nordistes, qui vient valider leur superbe saison.

Par Abdallah Soidri, publié le 15/04/2019

Copié