Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial France-Écosse

Le doublé de Giroud, la galette de Payet et l'entrée de Martial : retour sur ce France-Écosse sur les réseaux sociaux. 

Pour leur deuxième match de préparation, les Bleus affrontaient l'Écosse à Metz. Afin de mettre toutes les chances de notre côté, c'est un grand monsieur du football français qui a donné le coup d'envoi fictif : Aimé Jacquet.

Publicité

L'Équipe de France débute très fort son match. Huit petites minutes suffisent à Giroud pour ouvrir le score d'une superbe Madjer, le tout sur un centre de Sagna. YOLO.

Publicité

Publicité

Publicité

De quoi faire taire les critiques et les sifflets lors du match contre le Cameroun.

La France gère son avantage et N'Golo Kanté justifie sa titularisation, lui qui était en ballotage avec Cabaye après le forfait de Diarra.

Petit résumé de la première demie-heure de ce match :

Logiquement, les Bleus font le break grâce à... Olivier Giroud, encore lui. Twitter va devoir apprendre à l'aimer : il faudra compter sur lui à l'Euro.

Dans la foulée, c'est un autre joueur d'Arsenal qui s'illustre : Laurent Koscielny. Sur un caviar de Payet, le défenseur des Bleus marque son premier but en sélection.

À la reprise, Griezmann et Martial entrent en jeu à la place de Payet et Coman. Et le joueur de Manchester United s'illustre à plusieurs reprises en martyrisant la défense écossaise. Tout bon à quelques jours du début de l'Euro.

Bon sinon en s'ennuie pas mal dans cette seconde période. Heureusement que les Twittos sont là pour nous faire marrer un peu.

On termine ce grand n'importe quoi avec un petit hommage à Margotton, très bon ce soir pour sa deuxième aux commentaires des Bleus.

Par Julien Choquet, publié le 04/06/2016

Copié

Pour vous :