Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Arsenal-PSG

Le match de Cavani, les boulettes de Krychowiak et de Verratti, l'entrée en jeu de Ben Arfa : retour sur ce Arsenal - PSG sur les réseaux sociaux.

Mercredi soir, le PSG se déplaçait sur la pelouse d'Arsenal avec un objectif précis : décrocher la première place de cette poule A. Tenus en échec au Parc des Princes au match aller (1-1), les Parisiens commencent cette revanche à l'Emirates de la meilleure des manières. Dès la 18e minute, Cavani ouvre le score sur un beau centre de Matuidi, positionné ailier gauche par Emery pour ce match.

Publicité

Publicité

Publicité

Le PSG gère parfaitement la suite de la première période, jusqu'à la 44e minute. Krychowiak perd un ballon et commet ensuite l'irréparable sur Alexis Sanchez dans la surface de réparation. Pénalty pour Arsenal.

Publicité

Un geste assumé à 100% par Krycho à la fin du match. Déjà pardonné.

Giroud s'élance et transforme le pénalty. Les fans anglais s'enflamment (un peu trop).

Olivier Giroud, meilleur attaquant du monde en ce moment

La seconde période est à l'image de la première. Le PSG domine et gère bien les débats, mais se fait surprendre sur un but gag. Après une partie de flipper dans la surface du PSG, Verratti marque dans son propre but. Cruel.

Emery fait ensuite rentrer Ben Arfa afin de changer la donne. Un choix qui s'avère payant : Hatem frappe un corner directement sur Lucas, qui voit sa tête déviée dans son propre but par Iwobi. Égalisation méritée pour les Parisiens.

La balle de match est pour Edinson Cavani. L'Uruguayen s'échappe et se présente seul face à Ospina... mais rate complètement son lob. Gros loupé.

Même le Twitter anglais (dont Michael Owen) s'y met. Et c'est plutôt marrant :

Tous les jeunes footballeurs, regardez les mouvements de Cavani. Le meilleur dans ce domaine. Fermez juste les yeux quand il est sur le point de terminer l'action!!!

Tupac serait encore en vie si c'est Cavani qui avait tiré

Score final : 2-2. Un résultat qui permet au PSG de prendre la tête du groupe devant les Gunners, et d'avoir son destin entre ses mains avant la réception de Ludogorets pour la dernière journée. Great job lads.

Par Julien Choquet, publié le 24/11/2016

Copié

Pour vous :