Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Anderlecht-PSG

Le record de précocité de Mbappé, le gros match d'Areola et la malice de Neymar : retour sur ce Anderlecht-PSG sur les réseaux sociaux. 

Après la déroute monégasque mardi soir, le PSG devait redorer le blason des clubs français en C1. Sur la pelouse d'Anderlecht, les Parisiens se déplaçaient avec cet objectif, mais surtout avec celui de consolider leur première place en tête de leur poule. 

Et tout commence très vite pour les hommes d'Unai Emery. Après trois petites minutes, Kylian Mbappé profite d'un bon service de Marco Verratti pour crucifier le gardien d'Anderlecht dans un angle fermé. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Après ce départ canon, le PSG se la joue un peu facile. Et alors qu'on se dirige vers un score de 1-0 à la pause, Edinson Cavani double la mise, sur un bon service de Kylian Mbappé. L'homme à tout faire. 

Si le PSG rentre aux vestiaires avec un avantage de deux buts, c'est en partie grâce à Alphonse Areola. Critiqué l'an dernier et en début de saison, le gardien parisien est impeccable dans ce match, à l'image de ses deux précédentes prestations en C1. 

Mbappé et Cavani ayant marqué, il n'en manquait plus qu'un pour que la soirée soit parfaite. Et forcément, ce qui devait arriver arriva : peu après l'heure de jeu, Neymar place un coup franc malicieux sous le mur d'Anderlecht, et permet au PSG de mener 3-0. 

Mais malgré ce large avantage au score, les supporters parisiens ne sont pas totalement satisfaits par leur équipe. Dans leur viseur : le projet de jeu d'Unai Emery. 

Mais peut-on réellement lui reprocher de vouloir servir ses deux stars, quand on les voit combiner ensemble sur le terrain ? C'est beau le football quand même. 

En toute fin de match, Angel Di Maria plante le quatrième but, et offre au PSG un nouveau large succès dans cette phase de poule. Trois victoires en trois matches, et une première place de groupe : mission accomplie pour Paris. 

Par Julien Choquet, publié le 19/10/2017

Copié

Pour vous :