Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 9e journée de L1

Lyon sombre à Nice, Paris s'impose sans convaincre, Marseille gagne dans la douleur : retour sur cette 9e journée de L1 sur les réseaux sociaux. 

Vendredi soir, l'OL se déplaçait chez le leader niçois pour le choc de cette 9e journée de Ligue 1. Sans Lacazette dans le onze (laissé sur le banc pour son retour de blessure), les Lyonnais démarrent le match de la pire des manières en encaissant un but de Baysse à la 12ème minute. La suite n'est pas plus encourageante : Fékir prend un rouge à la demi-heure de jeu...

Publicité

... une décision qui fait débat sur les réseaux sociaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Cette décision est le tournant du match. L'OL prend l'eau et encaisse un second but par Seri avant de concéder un pénalty. Balotelli s'élance... mais bute sur un excellent Lopes.

Et quand rien ne va... rien ne va.

Prochain rendez-vous pour les Lyonnais : ce mardi face à la Juventus Turin...

Samedi, Paris se déplaçait chez le dernier du championnat, Nancy. Un choc des extrêmes qui démarre très mal pour les Nancéiens. Au bout de 20 minutes, Paris mène déjà 2-0 grâce à Lucas et l'inévitable Cavani.

La suite du match est totalement différente. Paris laisse le jeu à Nancy, qui en profite pour reprendre confiance et revenir au score à l'heure de jeu grâce à un duo mythique : Pedretti - Alou Diarra.

À 15 minutes du terme, Emery décide de faire entrer Ben Arfa. Et bien ce n'est pas avec une telle prestation que le petit génie made in OL retrouvera le onze prochainement.

Place maintenant au dernier match de la journée, entre l'OM et Metz. Une rencontre qui marque le retour d'un "ancien" dans les tribunes : ouaaaaiiiiis c baaaaan.

L'OM démarre ce match de la meilleur des manières. À la 13ème minute, Gomis marque en deux temps après un corner de Thauvin. La panthère est définitivement de retour.

La suite du match est beaucoup plus compliquée. Marseille essaye de gérer le rythme sans réussite, mais peut compter sur la maladresse d'Erding pour garder son avantage. Dommage Mevlut, une prochaine fois.

Nos prochains rendez-vous : mardi et mercredi pour suivre les aventures des clubs français en C1.

Par Julien Choquet, publié le 17/10/2016

Copié

Pour vous :