Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 7e journée de L1

L'exploit de Toulouse, la déconvenue de l'OL et le sursaut marseillais : retour sur cette 7e journée de L1 sur les réseaux sociaux. 

Vendredi soir, le PSG se déplaçait avec le plein de confiance sur la pelouse de Toulouse. Après deux gros succès consécutifs (6-0 et 3-0), les Parisiens arrivent logiquement grands favoris face aux hommes de Dupraz.

La première période est complètement à l'avantage du PSG, avec près de 80% de possession et quelques grosses occasions. Problème pour les Parisiens : Alban Lafont. Le jeune gardien du TFC écœure Cavani en sauvant les Violets à trois reprises. Worldclass.

Publicité

Publicité

Publicité

Le début de deuxième période est catastrophique pour le PSG. Au bout de 2 minutes, Aurier concède un pénalty après une faute bête sur Toivonen. Deuxième jaune et expulsion pour le latéral parisien : la double peine.

Publicité

Bodiger s'élance et transforme. La suite du match est surprenante : le PSG est totalement amorphe et Toulouse en profite pour faire le break en fin de match. Le Stadium chambre : s'lever pour en prendre deux à Toulouse c'est insultant.

En tout cas, il y en a un que ça doit bien faire marrer depuis la tribune.

Samedi, l'OL se déplaçait chez la lanterne rouge du championnat, Lorient. Et rien ne va se passer comme prévu. Le crack Jimmy Cabot, habituel remplaçant depuis le début de saison, ouvre le score pour les Merlus au bout de quelques minutes.

La suite du match est à l'avantage des Lyonnais. Mais comme le PSG la veille, ils vont tomber sur un grand gardien nommé Benjamin Lecomte. Le gardien lorientais dégoute les attaquants lyonnais et notamment Nabil Fékir, aligné en pointe en l'absence de Lacazette.

Celle-là est gratuite. Pour le fun.

Un Olympique est vaincu, alors que l'autre reçoit Nantes pour clore cette 7e journée dimanche soir.... dans un Vélodrome loin d'être plein.

Et tout démarre très mal pour l'OM. Après deux minutes de jeu, Emiliano Sala ouvre le score pour les Canaris. Aïe.

Heureusement pour les hommes de Franck Passi, Njie égalise rapidement pour l'OM. La dernière recrue marseillaise est dans tous les bons coups et marque même un doublé, qu'il se voit refuser à tort pour un hors-jeu inexistant.

Un fait de jeu qui n'aura pas d'effet sur le résultat final grâce à Gomis. L'attaquant olympien donne l'avantage à l'OM sur pénalty et permet à "son" club de remporter son deuxième succès de la saison.

Son interview en fin de match est d'ailleurs mythique :

Et voici l'image du week-end. Sans aucun doute.

Par Julien Choquet, publié le 26/09/2016

Copié

Pour vous :