Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 35e journée de L1

Le match de Dubois, le nul de l'OM et la performance de Guingamp : retour sur la 35e de Ligue 1 sur les réseaux sociaux. 

Samedi, l'Olympique Lyonnais recevait Nantes avec l'objectif de mettre la pression sur Monaco et l'OM, qui jouaient plus tard. Tout commence bien pour les Lyonnais avec un but, encore un, de Memphis Depay : 

Publicité

Publicité

Lyon se balade et inscrit par la suite un deuxième but grâce à Bertrand Traoré, qui profite d'un placement hasardeux de Leo Dubois... futur Lyonnais l'été prochain. Pourquoi était-il titulaire du côté Nantais ? Tout le monde se le demande encore. 

Publicité

Publicité

Lyon l'emporte 2-0 et met donc la pression sur l'OM, qui se déplace à Angers le lendemain. Un match qui commence bien pour les Olympiens, grâce à un pénalty convertit par Thauvin dès la 3e minute : 

Mais par la suite, les Marseillais ont beaucoup de mal à se montrer dangereux. Mitroglou et Payet absents du onze titulaire, Njie a du mal... 

... tout comme Valère Germain : 

Et en toute fin de match, Angers marque et obtient un match nul plus que mérité pour l'ensemble de son œuvre. Tout est donc à refaire pour l'OM, qui reste 4e et ne profite pas de la contre-performance de Monaco la veille :

Dernier match de cette 35e journée : le déplacement de Guingamp au Parc des Princes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'EAG s'est fait plaisir. Une première période parfaite... 

... conclut par un but sublime de Ludovic Blas. Le PSG n'y est pas du tout.

Heureusement, les Parisiens possèdent un joueur qui fait la différence devant le but cette année : Edinson Cavani. L'Uruguayen égalise une première fois pour Paris en début de seconde période, avant de permettre au club de la capitale de revenir à 2-2 en toute fin de match. El Matador, ce sauveur. 

Autre fait de match : l'entrée de Meunier, conspué par une partie du Parc des Princes après avoir "liké" une photo de l'ambiance au Vélodrome sur les réseaux sociaux. 

Le football : ce monde si particulier. 

Par Julien Choquet, publié le 30/04/2018

Copié

Pour vous :