Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 35e journée de L1

Le sprint final.

Vendredi soir, l'OM se déplaçait à Strasbourg avec un objectif : gagner, pour garder un mince espoir de se qualifier en coupe d'Europe l'an prochain. Et si tout avait bien démarré avec l'ouverture du score de Germain peu après la pause, l'OM est rapidement retombé dans ses travers. 

Après une faute bête de Rami dans la surface, Kenny Lala marque lors d'un gros cafouillage après une double parade de Mandanda sur le pénalty. 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Après une dernière grosse occasion strasbourgeoise, les deux équipes se séparent sur un résultat nul : nouvelle contre-performance pour l'OM. 

Le lendemain, c'est une autre équipe en grande difficulté récemment qui attirait toute l'attention : le Paris Saint-Germain. Et une nouvelle fois, les Parisiens ont déçu. Face à Nice, les hommes de Thomas Tuchel encaissent d'abord l'ouverture du score... 

... avant de passer à deux doigts de l'humiliation, mais Saint-Maximin trouve le poteau après une sublime travail d'Atal. Énorme match de l'Algérien. 

Heureusement, dans la foulée de ce loupé Neymar égalise sur pénalty... 

... avant que Cavani n'en loupe un en toute fin de match. 

Score final : 1-1. Triste manière de célébrer le titre de champion de France devant son public. Et sans aucune transition, place au choc de cette journée entre Lyon et Lille. Quatrièmes avant le coup d'envoi, les Lyonnais étaient dans l'obligation de réussir une performance pour reprendre leur place sur le podium à Saint-Etienne. 

Martin Terrier, encore lui, ouvre le score après un superbe service de Memphis Depay. Très bon match de l'attaquant néerlandais. 

Malheureusement pour Lyon, le scénario change en seconde période. Après une erreur de Denayer, Loïc Rémy trompe Anthony Lopes... 

... avant que Soumare ne donne l'avantage au LOSC sur une erreur de jugement de Léo Dubois. 

Heureusement pour les Gones, le latéral lyonnais se rattrape bien et égalise à 10 minutes du terme. 

Un nul qui n'arrange pas les Lyonnais, mais qui nous offre un scénario à suspense pour la fin du championnat. 

Par Julien Choquet, publié le 06/05/2019

Copié

Pour vous :