Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 30ème journée de L1

Le titre de champion du Paris Saint-Germain, la nouvelle contre-performance de l'OM et le prolifique Rennes-Lyon : retour sur la 30ème journée de L1 sur les réseaux sociaux. 

Il ne restait plus qu'à l'officialiser, le PSG l'a fait ce week-end : CHAMPION MON FRÈRE. En écrasant Troyes, le PSG n'a pas laissé de place au suspense dimanche après-midi. Le score final : 9-0. Ça se passe presque de commentaires.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

La stat' qui tue.

Auteur d'un quadruplé, Ibrahimovic est reparti tranquillement du stade de l'Aube avec un petit souvenir.

Et on ne pouvait pas se quitter sans les habituelles bêtises du plus beau duo de Ligue 1 : Marquinhos - Lucas.

Bien loin des festivités parisiennes, l'OM navigue en eaux troubles. À Lorient, les Marseillais ont concédé un quatrième match nul consécutif (sur le score de 1-1). La faute tout d'abord à un placement de Rekik (très) hasardeux sur l'ouverture du score de Waris.

Sans être réellement bon, l'OM égalise en début de seconde période grâce à Isla. Mais les Marseillais peuvent surtout remercier un Steve Mandanda encore héroïque samedi : 9 arrêts dans le match, OKLM. Sans lui, on a du mal à imaginer à quelle place serait l'OM aujourd'hui.

Autre gardien, autre destin lors du match Rennes-OL dimanche soir. Auteur de quelques beaux arrêts, Costil s'est malheureusement mis en avant à cause de ce beau loupé qui a permis à Lacazette de marquer le but du 2-0 pour l'OL.

S'il y a un bien un joueur qui marche sur l'eau en ce moment, c'est Sergi Darder. Sur la lancée de ses matches contre Paris et Guingamp, l'Espagnol a de nouveau régalé. À consommer sans modération.

Malheureusement pour lui et l'OL, Rennes a eu un vrai sursaut d'orgueil et a rattrapé son retard en fin de match grâce à des buts de ses deux remplaçants, Diagne et Boga. C'est pas grave Jean-Mimi, la course à la deuxième place reste ouverte.

Par Julien Choquet, publié le 14/03/2016

Copié

Pour vous :