Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 30e journée de L1

Encore un gros week-end foot.

Après une longue trêve internationale, la Ligue 1 était enfin de retour. Et pour fêter ce retour, le Stade Rennais recevait l'OL au Roazhon Park vendredi soir. Un match assez terne en occasions, tout d'abord marqué par cette sortie aérienne d'Anthony Lopes : un classique chez lui. 

Publicité

Publicité

Publicité

Lyon est bousculé en seconde période et subit face à un Rennes plus inspiré, mais s'en sort finalement. En toute fin de match, Martin Terrier marque à bout portant et délivre l'OL. 

Publicité

Un succès important dans la course au podium, et qui conforte un peu plus la place de Bruno Genesio sur le banc lyonnais. 

Samedi, c'est l'OM qui retrouvait la pelouse du Vélodrome avec la réception d'Angers. Et tout commence bien pour les Marseillais, avec un doublé pour Mario Balotelli dans le premier quart d'heure. 

On se dit que la rencontre est déjà pliée : c'est mal connaître l'OM. Juste avant la pause, Jordan Amavi concède un pénalty, transformé par Mangani... 

... avant que ce même Mangani ne marque un doublé sur pénalty, consécutif à une mauvaise relance d'Amavi et une faute de Rami. 

Un gros coup dur pour l'OM qui concède le match nul, et se retrouve à 8 points de l'OL, troisième. 

Dimanche, Lille a fait une grosse opération sur la pelouse de Nantes. Pourtant menés 2-0, les Lillois ont trouvé les ressources pour s'imposer en marquant à trois reprises en sept petites minutes en seconde période. 

Les Lillois confortent leur deuxième place, derrière un PSG intouchable qui se déplaçait à Toulouse dimanche soir. Des Parisiens peu inspirés et maladroits, à l'image de leur attaquant Choupo-Moting : 

Le fait de cette première période ? L'arrivée d'un supporter parisien sur la pelouse, qui a eu tout le temps de discuter avec Mbappé avant d'être sorti par la sécurité : 

En seconde période, le PSG n'y est toujours pas et peut remercier Alphonse Aréola, décisif à plusieurs reprises pour sauver Paris : 

Et à quinze minutes du terme, ce qui devait arriver arriva. Kylian Mbappé reprend un bon centre de Kehrer et ouvre le score pour Paris. 

Le PSG enchaîne, et pourrait être sacré champion de France dès le week-end prochain. Ça va vite le foot. 

Par Julien Choquet, publié le 01/04/2019

Copié

Pour vous :