Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 26ème journée de L1

Avant la reprise de la C1 cette semaine, la Ligue 1 nous a largement divertis ce week-end. Avec une énorme surprise : un match nul du PSG. Tremblement de terre sur les réseaux sociaux. 

Non, le PSG ne fait pas que gagner. Le LOSC l'a prouvé samedi après-midi en allant chercher un point sur la pelouse du Parc des Princes. Certes, le PSG avait laissé beaucoup de cadres au repos, mais avait quand même titularisé Cavani à la pointe de son attaque. Un pari perdant pour Laurent Blanc, qui a vu son attaquant uruguayen tout manquer face à Enyeama.

Publicité

Publicité

Publicité

Score final 0-0, pour le plus grand bonheur des concurrents directs du PSG pour le titre de champion de France.

Publicité

Après une période hivernale compliquée, l'OL va beaucoup mieux. La preuve avec un troisième succès consécutif en Ligue 1 face à des Caennais qui chutent petit à petit au classement. Un joueur a véritablement marqué ce match : Coco Tolisso, impérial dimanche.

C'est vrai qu'être mené 2-0 après 15 minutes de jeu, ça aide pour organiser autre chose pour sa Saint-Valentin.

Un succès 4-1 pour les Lyonnais qui rappelle un peu le match aller où Fékir avait marqué un triplé. Instant nostalgie pour les Lyonnais qui rêvent chaque nuit du retour du petit prince.

Petite parenthèse à Saint-Etienne, où Vagner Love a sauvé les Monégasques grâce à une égalisation tardive.

Enfin, pour clôturer cette 26ème journée, l'OM se déplaçait sur la pelouse de Nice, privé de Ben Arfa. Les Marseillais ont tout d'abord cru à la victoire grâce à l'ouverture du score d'Isla, qui a profité d'une sortie bien loupée de Cardinale.

Derrière, l'OM aurait pu se mettre à l'abri si Batshuayi n'avait pas vendangé bon nombre d'occasions.

On connaît la suite : l'OM se fait punir pour son manque de réalisme et voit Nice égaliser. Match nul au final, qui contraste avec la nouvelle prestation énorme de Lassana Diarra. On ne s'en Lass(era) jamais.

Par Julien Choquet, publié le 15/02/2016

Copié

Pour vous :