Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 26e journée de L1

La victoire du PSG, la nouvelle désillusion lyonnaise et le festival Florian Thauvin : retour sur cette 26e journée de L1 sur les réseaux sociaux. 

Après sa défaite à Santiago-Bernabéu, le PSG retrouvait la Ligue 1 et son Parc des Princes. Et ce week-end, les Parisiens fêtaient, comme d'autres clubs, le nouvel an chinois. 

Publicité

Publicité

Publicité

Face à Strasbourg, le PSG avait pour objectif de repartir de l'avant afin d'entamer la mission remontada du 6 mars. Tout commence pourtant mal avec l'ouverture du score strasbourgeoise dès la 6e minute  : après la victoire au match aller, le RCSA semble à l'aise face au PSG. 

Publicité

Sans être transcendants, les Parisiens passent néanmoins la seconde et enchaîne les buts. Draxler égalise et Di Maria donne même l'avantage au PSG avant le quart d'heure de jeu. Puis vient le chef d'œuvre de Neymar. Un éclair de génie dans une après-midi moyenne pour le Brésilien. 

En difficulté face au Real, Cavani se met également en avant en marquant un doublé en seconde période. La hargne, toujours. 

Victoire finale 5-2 du PSG, qui a célébré de la meilleure des manières ce nouvel an chinois. N'est-ce pas Layvin Kurzawa ?

Dimanche après-midi, l'OL se déplaçait à Lille avec l'objectif de mettre un terme à une terrible série de trois défaites consécutives en Ligue 1. Sur leur lancée européenne de la semaine, les Lyonnais réalisent une belle première période et mènent 2-0 grâce à un doublé de Bertrand Traoré. 

Problème : l'OL s'effondre complètement en seconde période et voit le LOSC revenir au score grâce à Pépé, puis Araujo. Une nouvelle fois, terrible scénario pour les hommes de Bruno Génésio. 

Et forcément cela agace les joueurs, à commencer par Houssem Aouar. 

Score final : 2-2. La Ligue des Champions continue de s'éloigner pour les Lyonnais... Satané mug !

Une nouvelle fois, c'est l'OM qui avait l'honneur de clôturer cette 26e journée, en réceptionnant Bordeaux. Et comme les Parisiens, les joueurs phocéens rendaient hommage au nouvel an chinois. 

Ce match porte le nom d'un joueur : Florian Thauvin. Une nouvelle fois, le milieu marseillais a été l'homme du match en marquant le seul et unique but de la rencontre peu après la demi-heure de jeu. 

Un petit but et puis c'est tout. Voilà comment résumer ce match, dans lequel Bordeaux a joué beaucoup trop défensif et a énormément déçu. 

On espère beaucoup plus du prochain gros match de dimanche soir, qui opposera l'OM... au PSG. Petit régal en perspective. 

Par Julien Choquet, publié le 19/02/2018

Copié

Pour vous :