Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 24e journée de L1

Un bien beau week-end de football. 

Vendredi soir, l'OM ouvrait le bal en se déplaçant à Dijon. Un match a priori à la portée des Phocéens, qui démarre très mal avec l'ouverture du score de Marie, après une nouvelle erreur de Steve Mandanda. Ça commence à faire beaucoup cette saison... 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Sans briller, l'OM revient dans le match en seconde période grâce à un but de renard de Balotelli... 

... avant que Lucas Ocampos ne fasse parler sa magie quelques minutes plus tard. Un vrai bijou. 

L'OM s'impose donc dans la douleur à Dijon (2-1), et s'offre un deuxième succès consécutif après la victoire face à Bordeaux. Le lendemain, c'est le PSG qui entrait en scène avec la réception de ces mêmes Girondins. Un match important à trois jours de défier Manchester United... qui va tourner au drame. 

En effet, juste avant la pause, Cavani transforme un pénalty mais se blesse sur le coup. Le verdict tombe dans la foulée : lésion du tendon de la hanche droite, et un forfait pour le 8e aller à Old Trafford. La poisse. 

Heureusement, le PSG possède un attaquant de classe pour le remplacer en la personne de Choupo-Moting. Quel enfer. 

Petit succès du PSG (1-0), qui rebondit après sa défaite le week-end dernier à Lyon. Les Lyonnais d'ailleurs, parlons-en. En déplacement à Nice dimanche soir, les hommes de Bruno Genesio ont raté une belle opportunité de creuser l'écart avec leurs poursuivants. La faute à un Walter Benitez des grands soirs dans ses buts... 

... mais aussi à un manque de réalisme crucial devant le but. 

Résultat : les Lyonnais se font surprendre par un pénalty de Rémy Walter (1-0), et perdent un match qu'ils auraient dû remporter. Encore un... 

Par Julien Choquet, publié le 11/02/2019

Copié

Pour vous :