Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 16e journée de L1

L'exploit de Montpellier, le préfet Génésio, Thauvin président et Nice toujours leader : retour sur la 16e journée de Ligue 1 sur les réseaux sociaux. 

Samedi après-midi, quand tous les yeux étaient rivés sur le clasico entre le Barça et le Real, le PSG se déplaçait à Montpellier. Un match à première vue facile pour le PSG, mais qui va finalement tourner au cauchemar.

Après l'ouverture du score de Paul Lasne juste avant la mi-temps, Ellyes Skhiri marque le but du break dès la reprise pour Montpellier. Oh la vache, on ne s'y attendait pas.

Publicité

Publicité

Publicité

Et le calvaire est loin d'être terminé pour Paris. Sur une superbe ouverture de Sanson, Boudebouz fait le show et plante le troisième but montpelliérain. Notons au passage la sublime défense du duo Marquinhos - Silva...

Publicité

... ainsi que la belle détente d'Aréola.

Score final : 3-0. Une grosse surprise qui fait plaisir à certains supporters phocéens, eux aussi moqués après la défaite de l'OM contre Montpellier il y a quelques semaines.

Autre match, différente ambiance. Samedi soir l'OL se déplaçait à Metz histoire de préparer au mieux sa rencontre de la semaine contre Séville. Un match qui n'aura finalement duré que 30 minutes. La rencontre est interrompue après des jets de pétard des supporters messins sur Anthony Lopes.

Des gestes inadmissibles, que les Twittos préfèrent tourner en dérision. Ça passe toujours mieux.

Le match est finalement arrêté, en attendant le verdict définitif de la LFP. Pauvre Gauthier Hein, pourtant auteur de l'un des buts de cette 16e journée.

Allez, on retrouve le sourire avec l'OM et Flo' Thauvin. Le milieu marseillais a été rayonnant face à Nancy dimanche, marquant notamment ce but somptueux.

Autre top but au Vélodrome : celui de Bafé Gomis. Admirez la qualité du contrôle, c'est cadeau.

Belle victoire de l'OM (3-0), qui remonte dans la première partie de tableau après ce succès.

Un championnat toujours dominé par Nice, qui a fait vivre un calvaire à Toulouse pour le match de clôture de cette 16e journée dimanche soir. Mesdames et messieurs, veuillez accueillir Younès Belhanda.

Un but qui permet à Nice de mener 2-0 à la mi-temps, après l'ouverture du score de Pléa juste avant la demi-heure de jeu. Mais apparemment, ça ne suffit pas à Lucien Favre.

Nice marque finalement un troisième but grâce à Seri et s'assure une nouvelle semaine seul en tête du championnat. Les Aiglons peuvent notamment remercier Dante, auteur de deux passes décisives délicieuses. Oui, il est défenseur central : ça commence à devenir n'importe quoi cette équipe. Quel plaisir.

Mais bon, comme disait Guy Roux : "L'objectif, c'est le maintien !"

Par Julien Choquet, publié le 05/12/2016

Copié

Pour vous :