Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 19ème journée de L1

Dernière journée de Ligue 1 avant la trêve, et encore une victoire du PSG. Mais cette fois les Parisiens ont fait très fort en venant à bout de l'ogre caennais. Retour sur ce match et les autres affiches de la 19ème journée dans l'oeil des réseaux sociaux. 

Qui aurait imaginé il y a un an jour pour jour, alors que Caen était bon dernier de Ligue 1, qu'on aurait droit à un choc du haut de tableau cette saison entre les deux équipes ? Samedi après-midi, Caen recevait le PSG avec comme ambition de faire chuter le PSG pour la première fois de la saison. Raté. La faute à Di Maria et Ibra, stratosphériques à d'Ornano, qui ont écoeuré les Caennais.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

En fin de match, Andy Delort a eu l'occasion de sauver l'honneur sur pénalty, mais est tombé sur un bon Kevin Trapp. Dommage.

(Bien essayé, mais non.)

Autre affiche, cette fois dans le cadre du maintien : Gazélec - Lyon. Largement favoris avant la rencontre, les Ajacciens n'ont pas manqué l'occasion d'enchaîner un neuvième match sans défaite en L1. Côté lyonnais c'est l'hécatombe : troisième défaite consécutive en Ligue 1, en alignant une défense à cinq avec Mapou et Koné. Encore un super choix tactique de coach Hubert.

Aligné dans l'axe de la défense, Gonalons a vécu un match cauchemardesque. Fautif sur les deux buts encaissés par son équipe, il a réalisé une superbe glissade qui a bien fait marrer Twitter, et qui résume bien le début de saison de l'OL. Captain' Max à terre.

L'occasion de dire au revoir à l'Europe ? Un peu tôt pour le dire. Au revoir à Fournier ? Très certainement.

Dernier gros choc du week-end : Bordeaux - Marseille. Un match HISTORIQUE entre deux équipes HISTORIQUES du championnat. Sauf que sur la pelouse, on a rien vu d'HISTORIQUE. On a rien vu du tout même, hormis deux buts en deux minutes.

Critiqué par les supporters marseillais depuis son apparition dans le clip du petit prince du rap JuL, Benjamin Mendy a de nouveau déçu. Petit problème de placement sur le but bordelais, on va dire ça comme ça.

Buteur d'un soir, Romao a failli terminer le match sans son carton jaune habituel. On a été soulagé de le voir en prendre un en fin de match.

Score final 1-1. Une nouvelle année sans victoire à Bordeaux pour l'OM. Ca fait 38 ans maintenant : ça commence à être long.

Par Julien Choquet, publié le 21/12/2015

Copié

Pour vous :