Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Everton-OL

Le match d'Aouar, la bagarre générale, et la revanche de Maxwel Cornet : retour sur ce Everton-OL sur les réseaux sociaux. 

Très honnêtement, nous n'avions pas prévu de vous faire un grand n'importe quoi des réseaux sociaux sur ce match. Mais vu le scénario complètement fou de cette rencontre, nous n'avons pas eu d'autres choix. 

Sur la pelouse d'Everton, l'OL était déterminé à faire un résultat, histoire de se rapprocher de la qualification en 16e de finale de cette Ligue Europa. Et tout commence très bien, avec l'ouverture du score de Nabil Fékir sur pénalty. Six minutes de jeu, et l'OL mène déjà 1-0. 

Publicité

Publicité

Publicité

La suite du match est un récital d'Houssem Aouar. Le jeune Lyonnais, aligné au poste de milieu relayeur, illumine la pelouse de Goodison Park, et régale les supporters lyonnais. Et les amoureux de foot tout court. 

Publicité

Et alors que l'OL contrôle plutôt tranquillement les débats, la rencontre dégénère peu après l'heure de jeu. Ashley Williams percute volontairement Anthony Lopes, et déclenche une bagarre générale. 

Même le public s'en mêle, à l'image de ce père portant son fils dans ses bras. Toujours plus. 

Ashley Williams est intenable, et distribue des pains dans tous les sens. On attend maintenant la punchline de Booba : "Gauche, droite... Ashley Williams."

Dans l'incompréhension générale, le défenseur des Toffees ne prend qu'un carton jaune, et reste donc sur le terrain. Et ironie du sort : c'est lui qui égalise pour Everton à la 69e minute. Cocasse. 

Mais heureusement, le karma existe. À la 75e minute, Maxwel Cornet, entré en jeu quelques minutes plus tôt, prend de vitesse ce même Ashley Williams, et dépose un caviar pour Bertrand Traoré. L'ancien joueur de l'Ajax reprend le ballon d'une Madjer, et redonne l'avantage à l'OL. 

Score final : 2-1, et succès mérité des Lyonnais face à une pâle équipe d'Everton. Rendez-vous le 2 novembre prochain au Parc OL pour la revanche. Ça s'annonce d'ores et déjà bouillant. 

Par Julien Choquet, publié le 20/10/2017

Copié

Pour vous :