Olivier Giroud – Twitter EDF

"Giroud, le mal-aimé", le docu qui dissèque le cas de l'attaquant des Bleus

Ce lundi à 20h45, L'Equipe Enquête se penche sur le parcours d'un des attaquants les plus critiqués de sa génération, mais dont l'acharnement dans le travail lui vaut le respect de ceux qui l'ont côtoyé.

Le match de l'Équipe de France face au Cameroun, le 30 mai dernier à Nantes, est un condensé parfait du cas Olivier Giroud. Une occasion ratée, un but, des statistiques qui progressent indéniablement mais des sifflets et une remise en question permanente.

Après Kylian Mbappé, L’Équipe Enquête a braqué ses caméras sur un autre attaquant de l'Équipe de France, celui qui cristallise plus les critiques que les autres, et qui doit moins sa place à son talent inné qu'à son mental hors normes. De Froges, terre de ses premiers buts, jusqu'à Londres, Sébastien Tarrago et Guillaume Dufy sont partis sur les traces d'un des plus grands buteurs de l'histoire des Bleus, qui soulève un débat toujours animé, comme le précise Dufy :

Publicité

"Il a des statistiques hallucinantes en Équipe de France. Il fait partie du top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire des Bleus et c'est quelque chose d'assez fantastique. Et malgré tout, constamment, on se pose des questions à son égard. Est-il légitime ? Pourquoi doit-il sans cesse le prouver ? C'est pour cela qu'on a fait ce sujet."

Publicité

Les témoignages recueillis reflètent bien les difficultés auxquelles Olivier Giroud a dû faire face dès les premières années de sa carrière, notamment à Grenoble, où Mecha Bazdarevic ne lui accordait pas sa confiance. Mais le natif de Chambéry n'a jamais baissé les bras et ses anciens coéquipiers témoignent de la mentalité hors du commun de Giroud, y compris à Istres en National, quand l'attaquant s'infligeait une heure de natation intensive avant chaque entraînement.

Publicité

Les 85 minutes de reportage ne passent évidemment pas à côté de l'éternel débat autour de sa titularisation en Équipe de France et de sa relation avec Karim Benzema. Les questions identitaires reviennent sur la table, y compris les rumeurs sur les problèmes que nouerait le Madrilène avec le Gunner : 

Publicité

"Il sait qu'il devra vivre avec ce débat, toujours, affirme Dufy. On n'a rien voulu cacher, car dans ce débat, ce sont bien deux France qui s'opposent. C'est un sujet politique, c'est un sujet sociologique, c'est un sujet tactique et c'est un sujet sportif assez incroyable.

Au final, "Giroud, le mal-aimé" illustre parfaitement la complexité autour du cas de l'attaquant des Bleus. Et c'est peut-être sa mère qui en parle le mieux : "l'adversité a toujours boosté l'énergie d'Olivier". Rendez-vous ce lundi à 20h45 sur la chaîne l'Équipe, afin de découvrir ce reportage pas comme les autres. 

Par Sacha Dahan, publié le 11/12/2017

Copié

Pour vous :