Ces gardiens de but au style imprévisible

Gardien de but, c'est un poste particulier, à part. À tel point que certains d'entre eux, comme Jorge Campos jadis, se permettent encore des effets de style plus ou moins raffinés.

Être gardien de but, c'est plus qu'un métier, c'est une philosophie de vie. Se battre pour les autres et sauver leurs erreurs quand sa moindre boulette fait le tour du web, ce n'est pas si simple. Le poste de gardien est bien différent des autres mais offre néanmoins une certaine liberté à ceux qui enfilent avant chaque match leur paire de gants fétiche : celle du style. Nous vous proposons un petit condensé des portiers les plus (ou moins) stylés de la planète football actuelle.

Petr Cech, un casque sinon rien !

Commençons en douceur avec celui que tout le monde connaît. De Prague à Londres en passant par Rennes, le gardien tchèque a écumé les terrains européens depuis le début de sa brillante carrière. Mais avant son arrivée à Chelsea, seul le talent du portier était mondialement reconnu. Outre ses indéniables qualités de dernier rempart, Cech est aujourd'hui aisément identifiable par ce casque qui fait toute son originalité.

Publicité

Petr Cech a récemment fait part de son désir de jouer sans son casque. Il le porte plutôt bien pourtant non ? / Photo AFP

Petr Cech a récemment fait part de son désir de jouer sans son casque. Il le porte plutôt bien pourtant non ? (Photo AFP)

Mais Petr a une excuse qui justifie ce style douteux. Un soir de 2006, alors qu'il évolue sous les couleurs de Chelsea, le gardien se fracture le crâne suite à une violente collision avec l'attaquant adverse. Trois mois plus tard, le géant tchèque reprend sa place dans les buts des Blues, le crâne orné d'un casque confectionné par l'équipementier néo-zélandais Canterbury, spécialisé dans la préparation de matériel... pour le rugby !

Le sourire ravageur d'Heurelho Gomes

Qui dit Premier League dit spectacle, intensité mais également contacts rugueux. Après Petr Cech, penchons-nous sur le cas du fantasque gardien brésilien de Watford, Heurelho Gomes. A peine arrivé à Londres pour défendre les couleurs de Tottenham, le prédécesseur d'Hugo Lloris subit face à Liverpool un énorme choc qui le laisse KO pendant dix minutes. Dans sa mésaventure, l'éphémère international brésilien est tout proche de perdre deux dents. Depuis peu, Gomes porte un protège-dents qui fait tout son charme.

Publicité

Un véritable womanizer ce Heurelho Gomes (Photo AFP)

Décidément, il ne fait pas bon être gardien en Premier League...

Olivier Sorin et l'éternel gimmick "c'était mieux avant"

Vous vous souvenez de lui ? L'ancien capitaine de l'AJ Auxerre évolue aujourd'hui au Stade Rennais où il n'a d'ailleurs pas encore eu l'occasion de fouler les pelouses en match officiel. Formé à l'AS Nancy Lorraine, son style de jeu est en totale adéquation avec son style vestimentaire : à l'ancienne. Son pantalon et ses chaussettes remontées jusqu'aux genoux ont fait de lui le gardien le plus atypique de notre championnat. Trêve de description, on vous laisse admirer la dégaine du seul et unique représentant français du cercle très fermé des gardiens les moins stylés.

Publicité

Olivier Sorin TROUVER LEGENDE / Photo AFP

Concentrez-vous et imaginez cette photo en noir et blanc. Ca marche non ? (Photo AFP)

Gabor Kiraly, l'ovni du football mondial

Recordman des sélections avec l'équipe nationale hongroise (101 matches), Gabor Kiraly est un vieux de la vieille. Âgé de 39 ans, le portier a parcouru l'Europe tout au long de sa carrière et évolue aujourd'hui dans son club formateur, le Szombathelyi Haladás. Les chaussettes remontées, le short bien taillé et le maillot moulant, très peu pour Gabor qui reste fidèle à son épais jogging gris en coton depuis 1996.

Publicité

Chez les footballeurs, superstition et style ne font généralement pas bon ménage. Mais si l'actuel portier hongrois ne quitte plus son pantalon, c'est également pour une question d'efficacité. Il considère en effet que l'épaisseur de celui-ci lui permet de stopper les ballons susceptibles de passer entre ses jambes.

Et même après 23 ans de carrière, Kiraly est encore capable de nous surprendre. Malheur à ceux qui le croisent lorsqu'il neige...

Désolé mais on était obligé.

Désolé, mais on était obligé (Photo Twitter)

Dans la lignée du portier hongrois, Helton, capitaine et gardien du FC Porto revêt régulièrement un jogging en coton. Même en Coupe d'Europe...

La fashion victim Robert Kidiaba

Pour finir en beauté, penchons-nous sur l'indescriptible dégaine du gardien congolais. Fidèle au Tout Puissant Mazembe depuis 2002, le portier âgé de 39 ans a annoncé cette année la fin de sa carrière internationale. Désireux de rester dans le monde du ballon rond lorsqu'il raccrochera les gants, Kidiaba restera en tout cas dans les mémoires grâce à une manière bien à lui de fêter les buts de son équipe.

À vrai dire, sa couette magistrale joue également un grand rôle dans le charme de cette célébration des plus originales. Et puis, vous savez ce qu'on dit, les goûts et les couleurs...

Par Antoine Bonnet, publié le 07/01/2016

Copié

Pour vous :