En 2018, le gardien de la sélection égyptienne pourrait devenir le plus vieux joueur à participer à un mondial

Avec sept CAN remportées, l'Egypte est l'équipe la plus titrée du continent africain. Et pour obtenir ce palmarès, le pays a pu compter sur son gardien, Essam El-Hadary, l'un des joueurs les plus titrés d'Afrique. Quelques chiffres : 156 sélections avec les Pharaons, et quatre CAN. 

En janvier, il est même entré dans l'histoire, en devenant à 44 ans le plus vieux joueur à participer à un match de CAN

Et pour couronner cette success story, El-Hadary devrait participer à la Coupe du Monde 2018 en Russie, et entrer encore un peu plus dans l'histoire. Il deviendrait alors tout simplement le plus vieux joueur à participer à un mondial. 

Publicité

Publicité

Actuellement, le record est détenu par Fary Mondragón, l'ancien gardien de la sélection colombienne, qui, durant le mondial 2014, avait joué un match à l'âge de 43 ans et 3 jours. Avant Mondragón, le record était détenu par la légende camerounaise Roger Milla, qui reste toujours le joueur le plus âgé à avoir marqué dans un mondial (42 ans). 

S'il semble désormais évident que El-Hadary va battre le record de Mondragón, il peut également s'inspirer de sa performance lors de la Supercoupe d'Afrique 2001, lors de laquelle il avait marqué un but, pour également dépasser Roger Milla. Après tout, il n'existe pas de loi interdisant à quelqu'un de posséder les deux records : celui du plus vieux joueur à avoir participé, et marqué lors d'un mondial. 

Roger Milla a pris sa retraite après le mondial 1994, tandis que Mondrágon a raccroché les gants à la suite de la Coupe du monde 2014. Reste à savoir si El-Hadary fera de même après l'édition 2018, après s'être attaqué à leur record. 

Publicité

Publicité

Par Prince Jacon, publié le 31/10/2017

Copié

Pour vous :