Les footballeurs globe-trotters

Chaque été, le mercato offre la possibilité aux joueurs de changer de club et de découvrir de nouveaux horizons. Si certains aiment rester fidèles, d'autres sont des spécialistes pour faire leurs valises. 

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir une carrière à la Paulo Maldini ou à la Steven Gerrard. Invités à aller voir ailleurs ou simple choix de vie, focus sur ces joueurs qui pourraient faire un tour de monde avec les Miles accumulés chez Air France durant leurs carrières.

Romario

Le champion du monde brésilien est peut-être l'un des précurseurs des footballeurs globe-trotters. Entre le début de sa carrière en 1985 et le moment de raccrocher les crampons en 2009, Romario a joué 886 matches dans... 17 clubs différents. S'il a disputé la majeure partie de ces rencontres au Brésil (Vasco de Gama, Flamengo et Fluminense), Romario s'est aussi baladé en Europe. De belles expériences au PSV Eindhoven, au Barca et à Valence, avant de connaître des destinations plus exotiques aux États-Unis, en Australie et au Qatar. Une carrière bien remplie.

Publicité

Rivaldo

Véritable génie du ballon rond, Rivaldo a tout connu dans sa carrière. Des titres à gogos (25) et un passeport bien rempli. S'il a brillé en Europe et notamment en Espagne avec le Barça, Rivaldo a également connu les championnats ouzbek et angolais. Rare pour un double champion du monde. Au final, le Ballon d'Or 1999 a connu 14 clubs et a fini sa carrière au pays, à Mogi Mirim en tant qu'entraîneur-joueur. Il a même eu la chance de jouer au côté de son fils lors d'un match de championnat en février 2014.

Publicité

Nicolas Anelka

Le joueur le plus controversé du football français est un vrai globe-trotteur. S'il a connu les plus grands clubs européens avec plus ou moins de réussite (Real Madrid, Arsenal, PSG, Liverpool, Manchester City, Juventus) il a également vécu des expériences exotiques. Passé par la Turquie, Anelka s'est essayé au championnat chinois à Shanghaï durant une saison. Ce mercredi, le club du Mumbaï dont il a porté les couleurs l'an dernier a annoncé qu'Anelka a été nommé entraîneur-joueur pour la saison prochaine.

Publicité

Lutz Pfannenstiel

S'il est loin d'être le footballeur le plus connu de la planète, ce gardien de but allemand est pourtant une légende dans le globe-trotter game. Entre 1991 et 2011 (année de la fin de sa carrière), il a connu 31 clubs dans 14 pays différents ! Les plus insolites : Albanie, Malaisie, Singapour, Malte et même la Namibie. De quoi ravir ses proches avec des millions de cartes postales.

Christian Vieri

Le baroudeur italien. Dans sa carrière, Christian Vieri a connu 13 clubs...dont 11 italiens. Deux petites années hors de l'Italie (à l'Atletico Madrid et à Monaco) et c'est tout. Le reste de sa carrière, il l'a fait au pays, où il termine notamment champion avec la Juventus en 1997. L'un des rares joueurs a être passé par tous les clubs rivaux : du Torino à la Juventus, du Milan AC à l'Inter, en passant par la Lazio, la Fiorentina, la Sampdoria et l'Atalanta Bergame. Et si on renommait la Série A en Vieri A ?

Publicité

Xavier Gravelaine

Notre Christian Vieri national. Xavier Gravelaine est loin d'avoir le plus grand palmarès français, mais il est facilement dans le top 3 de ceux qui ont connu le plus de club dans l'Hexagone. Quatorze au total, dont des expériences au PSG et à Marseille, et des records de non-longévité : il n'a jamais passé plus de deux ans dans un club.

Petites pensées pour Kaba Diawara et Stéphane Dalmat qui pourraient avoir leur place dans ce palmarès. On ne vous oublie pas les gars. 

Par Julien Choquet, publié le 03/07/2015

Copié

Pour vous :