Football Manager 2020 : on a listé les 11 meilleurs futurs cracks du jeu

On a listé pour vous quelques-uns des meilleurs talents de cette nouvelle cuvée.

On le sait, Football Manager est une incroyable pépinière de talents en short et crampons et ce n'est pas cette édition 2020 qui va déroger à la règle. Du coup, chez Konbini, on en a choisi onze. Et pas un de plus, comme ça, vous avez de quoi faire une équipe. Eh oui.

Avant de se lancer dans cette revue des talents, tâchons de clarifier 2-3 éléments. Le premier concerne la subjectivité de cette liste : il y a plus d'une centaine de futurs cracks dans Football Manager 2020, surnommés "wonderkids" de l'autre côté du Channel (ce qui fait tout de suite plus clAAAsse). Mais il fallait faire des choix et on s'est dit que le mieux était de vous en proposer onze, histoire de dresser une équipe potentiellement titulaire dans les années à venir dans vos parties.

Publicité

Ensuite, il s'agirait d'expliquer ce qu'est un Wonderkid. Tout simplement un jeune espoir scouté par vos recruteurs et dont le PA (Potential Ability), représenté par une série d'étoiles noires dans le jeu (et par des chiffres dans l'éditeur), est nettement supérieur au CA (Current Ability), qui lui est symbolisé par des étoiles de couleur jaune. Vous avez saisi ? Place à notre liste donc.

Gardien

Phelipe Megiolaro, (BRE), 20 ans, Gremio


Valeur : 47 000 euros

Publicité

L’un de nos wonderkids les plus "âgés". Longtemps orphelin de Taffarel ou de Dida, le Brésil compte désormais dans ses rangs les excellents Alisson (Liverpool) et Ederson (Manchester City). Pour autant, il faut bien penser à la relève. Et dans ce registre, Phelipe Megiolaro semble tout indiquer pour reprendre le flambeau.

Défenseurs

Sergiño Dest (USA), 19 ans, Ajax Amsterdam

Publicité

Valeur : 1,5 million d’euros

Un des meilleurs latéraux droits du jeu, sans aucune contestation. Une pépite, une vraie trouvaille et facilement transférable (il faut compter entre 12 et 15 millions d'euros). Si votre couloir droit (défense, milieu) est un peu faible, pas de souci. La droite, c'est son dada.

Publicité

Nicolo Armini (ITA), 19 ans, Lazio Rome

Valeur : 300 000 euros

Des stats élevées dans des secteurs importants (détermination, détente verticale, placement, agressivité, anticipation) pour ce défenseur de 19 ans, appelé à jouer les premiers rôles dans le futur.

Nehuen Perez (ARG), 19 ans, Atlético Madrid

Valeur : 3,4 millions d'euros

Pas forcément une flèche (12 en vitesse et en accélération) mais solide voire plus dans tous les autres secteurs. À arracher à son retour de prêt à l'Atlético de Madrid sans la moindre hésitation.

Melvin Bard (FRA), 19 ans, Lyon

Valeur : 470 000 euros

On ne vante plus les mérites de l'académie lyonnaise. Certes, dans ce registre, en France, l'Angevin Rayan Aït-Nouri fait aussi largement figure de wonderkid, mais vous feriez bien de jeter un oeil sur l'évolution de ce jeune Gone.

Milieux de terrain



Sergio Gomez (ESP), 19 ans, Borussia Dortmund


Valeur : 2,3 millions d'euros

Prêté en début de saison par le Borussia (à Huesca), il vous faudra impérativement tout faire pour l'arracher au plus vite au club allemand. Parce que sa cote va monter en flèche, que tous les scouts du monde lui promettent un avenir planétaire et parce que... Na.

Yari Verschaeren (BEL), 19 ans, Anderlecht


Valeur : 2 millions d’euros

La Belgique a l’habitude de nous pondre de véritables talents, et ce n’est pas Kevin De Bruyne qui prétendra le contraire, hein. Pourquoi ne pas perpétuer la tradition avec Yari Verschaeren ? Un milieu de terrain qui a tout ce qu’il faut où il faut et appelé à régner, c’est promis.

Thiago Almada (ARG), 18 ans, Vélez


Valeur : 2,3 millions d’euros

Un joueur pas forcément très grand (1m72) et pas forcément très costaud (62 kg), cela ne vous rappelle rien ? En tout cas, le jeune meneur de Velez a des stats très solides pour son âge, de quoi faire tourner la tête des plus grands clubs. Et la vôtre, assurément, quand vous aurez réussi à l’attirer dans vos rangs.

Attaquants

Rayan Cherki (FRA), 16 ans, Lyon

Valeur : 211 000 euros

Le voir dans cette catégorie n'est pas une surprise. Revoir le très jeune ailier lyonnais dans cette classe confirme tout le bien que FM et sa base de données toujours aussi pointue pense de lui. À acheter vite, pour ne pas avoir à débourser (trop) après.

Fabio Silva (POR), 17 ans, FC Porto


Valeur : 1,6 million d’euros

L’une des grosses pépites de cette version. Ne vous fiez pas à son petit prix, il faudra casser la tirelire pour convaincre les dirigeants du FC Porto pour y renoncer. Mais le jeu en vaut la chandelle, tant ce petit est programmé pour régner dans vos parties à venir.

Mason Greenwood (ANG), 18 ans, Manchester United


Valeur : 25 millions d’euros

Il n’a que 18 ans mais pèse déjà économiquement autant qu’un vieux briscard sur le déclin. Au moment de redresser le blason d’United, Mason Greenwood se présente comme un élément incontournable du projet. Le recruter, c’est l’adopter et faire face à un avenir plus que radieux. Mais il faudra sortir la CB et lâcher plus d’un bras pour convaincre United d’y renoncer.

Par Alix Dulac, publié le 10/12/2019

Pour vous :