Pour la première fois, une femme va être arbitre centrale dans un match de Ligue 1

Une première dans l'histoire de l'élite du foot français.

Ce week-end, Amiens reçoit Strasbourg pour le compte de la 34e journée de Ligue 1. Et si sur le papier ce match n'envoie pas du rêve, il va néanmoins rentrer dans l'histoire. En effet, Stéphanie Frappart a été désignée pour être arbitre centrale de ce match. Une décision forte à deux mois de la Coupe du monde féminine en France, étant donné qu'il s'agit de la première fois qu'une femme dirigera un match de Ligue 1. 

Publicité

Depuis 2014, Stéphanie Frappart officie en Ligue 2, où elle est d'ailleurs la seule à occuper cette fonction d'arbitre centrale. Choisie comme l'une des 27 arbitres nommées par la FIFA pour le mondial 2019, Stéphanie Frappart sera assistée par Clément Turpin, lui aussi sélectionné pour la Coupe du monde féminine en tant qu'assistant vidéo. 

Publicité

La FFF explique que ce choix est important pour la préparation du mondial : 

"La FIFA a invité les Fédérations possédant une arbitre retenue pour ce Mondial féminin, à les préparer dans les meilleures conditions en vue de cette compétition de haut niveau. Leur préparation, technique, athlétique, sera aussi axée sur l’utilisation de l’assistance vidéo, qui sera en fonction lors de cette Coupe du monde."

Pascal Garibian, patron des arbitres français, a précisé pour l'AFP que Stéphanie Frappart est "la seule femme à pouvoir vivre en partie de ses fonctions d'arbitre dans une sorte de semi-professionnalisme avec un fixe mensuel et des indemnités de matches."

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 23/04/2019

Copié

Pour vous :