FC Chambly : l'Inter Milan made in France

Vendredi soir, le club du FC Chambly joue sa survie en National face à Istres. Un match capital pour un club pas comme les autres qui ne manque pas d'ambition à l'image de son président, Fulvio Luzi. 

Petit retour dans le temps. En 1989, Fulvio Luzi décide de créer le club du FC Chambly avec son père Walter, son frère Bruno et une bande d'amis. À l'époque, le FC Chambly débute en 5ème division de district avec Fulvio à la tête de l'équipe : " Mon frère était joueur à la base, mon père président et moi j'avais le poste d'entraîneur. On a créé le club, on est monté très vite et derrière ça s'est enchaîné." Aujourd'hui, Fulvio Luzi a pris le poste de président et son frère est l'entraîneur du club : une histoire de famille, donc.

1431820497_B974385137Z.1_20141225223538_000_GAM3MNH7Q.1-0

On dirait pas, mais Fulvio Luzi célèbre ici la montée en National

Publicité

Une ascension vertigineuse du niveau amateur à celui des pros. Et quand on sait que le logo du FC Chambly est inspiré de celui de l'Inter Milan, on comprend vite pourquoi le club espère atteindre la cour des grands.

L'Inter, un amour de famille ? Pas tout à fait selon Fulvio Luzi : " Il faut savoir que mon frère n’est pas du tout fan de l’Inter mais de la Juventus de Turin (rires). Moi c’est mon équipe italienne préférée. On a demandé à nos adhérents de nous suggérer des logos. On nous a proposé celui de l’Inter et c’est celui qui a été retenu." 

Le logo du FC Chambly. Ca vous dit forcément quelque chose

Le logo du FC Chambly. Ca vous dit forcément quelque chose

Publicité

Forcément, personne n'est surpris d'apprendre que le club joue également avec les couleurs noir et bleu du club intériste. Même si le choix est loin d'être uniquement un clin d'oeil envers le club italien : "On a pris ces couleurs de maillot parce que ça nous a permis d’être reconnus très vite, étant donné qu'il n'y a qu’un seul club qui joue avec cette couleur de maillot. Et puis surtout parce qu’on n'avait pas de fric et que ça nous permettait de ne pas investir dans un deuxième jeu de maillot (rires)." Une manière d'allier l'utile à l'agréable.

"Le football m'intéresse uniquement pour la gagne"

Fulvio Luzi n'est pas un fanatique de football qui ne jure que pour l'amour du jeu. Sa vision du sport n'est pas super romantique mais respire l'ambition : "Moi le foot m’intéresse uniquement pour la gagne, et uniquement par rapport à l’ambition qui est d’aller le plus haut possible. Quand je commence un championnat, l’objectif c’est de monter, très clairement." 

Pas étonnant donc de l'entendre dire que l'élimination en 32ème de finale de Coupe de France face à Auxerre - alors en Ligue 1 - en 2012 " ne reste pas un bon souvenir ", malgré l'exploit pour ce club d'atteindre ce niveau de la compétition.

Publicité

1675926316.2

Bon c'est que la Coupe de l'Oise mais ça compte quand même

Fulvio préfère retenir les moments qui ont fait grandir ce club. Le match face à Beauvais l'an dernier qui assure la montée en National notamment, même si son meilleur souvenir est bien plus lointain : " Le plus beau ça reste la montée d’Excellence en Promotion d'Honneur (9ème division). On l’obtient dans un match en barrage aller-retour. On égalise dans la dernière minute des arrêts de jeu de la prolongation et on gagne aux pénos. " Le football qu'on aime.

Vendredi soir dans son stade du Marais, le FC Chambly a l'occasion d'écrire une nouvelle page de son histoire en assurant le maintien face à Istres, déjà relégué. Une manière de continuer à grandir afin d'espérer atteindre un jour le niveau de son modèle intériste. 

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 22/05/2015

Copié

Pour vous :