On a discuté avec ce fan de Liverpool qui a rejoint Madrid en stop pour la finale de LDC

Comme quoi, tous les héros ne portent pas de cape...

Ce samedi, Madrid accueille la finale de la Ligue des Champions. Une rencontre de gala opposant deux clubs anglais, Liverpool et Tottenham, qui attise la curiosité de la part de tous les fans de foot. Les Reds remporteront-ils leur sixième trophée dans l’histoire de la compétition ? Tottenham inscrira-t-il son nom pour la première fois au palmarès ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses samedi soir devant un stade plein à craquer, dans lequel se trouvera notamment John Sulo, animateur sur Clique TV et grand fan de Liverpool.

Et pour rejoindre le Wanda Metropolitano, il a choisi d’y aller en stop. Une décision un peu folle, mais John Sulo est un habitué du genre : il avait déjà fait la même chose en mai dernier… à un détail près :

Publicité

"Pour la finale de l’année dernière entre le Real Madrid et Liverpool, qui se jouait à Kiev, je n’avais pas eu de billets. J’avais donc fait le voyage en stop jusqu’à Liverpool pour voir le match à Anfield. C’était une manière pour moi de montrer mon amour pour le club, et de partager ma passion avec d’autres fans sur place. Cette année, j’ai eu la chance d’avoir des billets pour la finale, donc je me suis dit que j’allais retenter l’expérience, direction Madrid cette fois. Et j’ai embarqué mon petit frère avec moi."

Tout commence donc jeudi matin à 9 h 30 à Porte d’Orléans, lieu de départ du périple de John Sulo et son cadet. Après un premier stop jusqu’à Massy Palaiseau, puis plusieurs autres consécutifs les emmenant finalement jusqu’à une aire de repos vers Tours, arrive la première galère :

Publicité

"On a poireauté deux heures là-bas. C’était une petite aire, sans pompe à essence, donc il n’y avait que très peu de passage. On a croisé des supporters de Liverpool : c’était bonne ambiance, on a chanté avec eux, mais ils n’avaient pas de place pour nous. C’est finalement Madeleine et Éric, deux personnes âgées, qui ont accepté de nous prendre. C’était magique comme moment : ils ont fait un détour de plus d’une heure pour nous déposer à Bordeaux ! C’est pour ce genre de rencontre que je fais cette expérience. Ce que je veux prouver aux gens, c’est qu’il existe encore une réelle solidarité dans ce monde, et qu’il faut sortir de cette ère du chacun pour soi."

"On va essayer de rompre notre jeûne chez Karim Benzema"

Quand ils arrivent à Bordeaux, la magie opère. John et son frère rencontrent des supporters anglais de Liverpool venus en mini-van, qui acceptent de les emmener directement jusqu’à Madrid. Après une nuit blanche, la mission est enfin terminée : il aura fallu exactement 24 heures aux deux frangins pour rejoindre Madrid.

Comme un symbole, c’est devant Santiago Bernabeu qu’ils ont été déposés par les Anglais. Désormais, il ne leur reste plus qu’à trouver un endroit où loger, gratuitement bien sûr, étant donné que "tout l’argent est parti dans les billets pour le match." Pour cela, John Sulo fait fonctionner ses réseaux sociaux, et il a même tenté l’impossible : "J’ai envoyé un message à Karim Benzema pour savoir si on pouvait casser notre ramadan ensemble chez lui ce soir. Pour l’instant je n’ai pas eu de réponse, mais ça serait fou (rires)."

Publicité

On lui souhaite de réussir, histoire de clôturer ce périple en apothéose.

Par Julien Choquet, publié le 31/05/2019

Copié

Pour vous :