Comment faire croire à tout le monde que vous avez toujours été un grand supporter de Leicester

Imaginez être un supporter de Leicester cette saison. La sensation géniale d'être dans la peau d'un petit poucet qui terrasse tout sur son passage, faisant tomber tour à tour les soi-disant invincibles membres du "Big 4". Avouez que ça donne envie d'être supporter des Foxes. 

Alors comment retourner sa veste, et peut-être pouvoir crier dans un mois "ON EST CHAMPIONS !!!!" avec le maillot de Vardy sur le dos ? Voici quelques astuces.

La classique excuse des jeux vidéo

C'est très clairement l'argument le plus le facile à utiliser. Première version :

Publicité

Tu sais, depuis Football Manager 2011 j'aime beaucoup prendre un petit club de Championship. Leicester venait de monter cette saison, j'ai donc choisi ce club. J'ai gagné 12 fois la Ligue des Champions avec eux, je suis un grand fan depuis !

Deuxième version pour les fans de FIFA :

Arrête, t'avais pas repéré le potentiel de Mahrez et de Drinkwater dans FIFA 14 ? C'était abusé, je suis un précurseur sur le sujet. C'est mon club surprise depuis dans le jeu, c'est pas pour rien que je les supporte hein...

Publicité

What a team (EA Sports)

What a team (EA Sports)

Se trouver des origines

Cette excuse est beaucoup plus technique à réaliser. Elle nécessite des vraies capacités de recherche, et il faut monter un dossier béton pour être crédible. Du coup, on vous aide en vous filant un argumentaire solide.

Il y a 50 ans, vos grands-parents sont partis en vacances dans le comté de Leicestershire. Sur place, ils y ont conçu votre mère, qui est née 9 mois plus tard en France. Du coup, vous êtes forcément lié à cette ville. Bah oui c'est logique, sans la magie de Leicester votre mère n'aurait peut-être jamais vu le jour et vous non plus.

Publicité

Être supporter du Havre... ou fan de JuL

Se rattacher à un joueur pour expliquer son amour pour un club, c'est une solution évidente. Difficile de se rallier à N'Golo Kanté qui n'a signé que cet été : c'est trop récent. Du coup, il faut choisir Riyad Mahrez. Passé par Le Havre, l'Algérien a rejoint Leicester en 2014 alors que le club était encore en Championship.

Il suffit de prétexter qu'on a toujours admiré son toucher de balle lorsqu'il évoluait sur les pelouses de Ligue 2, et qu'on a suivi sa carrière assidûment depuis. Autre argument : être fan de JuL, lui même très proche de Mahrez qui effectue son signe en guise de célébration. C'est tiré par les cheveux mais ça peut passer sur un malentendu.

Publicité

Avoir joué contre Vardy en district

Cet argument est également assez technique. Il faut avoir pratiqué le foot à bon niveau pour l'utiliser, et pouvoir entourlouper votre entourage. Un niveau district suffit. En 2010, Vardy évoluait encore en D6 anglaise avec le FC Halifax Town.

Prétextez alors une traditionnelle tournée organisée en Angleterre avec votre club de l'époque du Boissy Saint-Léger, où vous avez croisé Vardy. Vous avez échangé votre maillot avec lui à la fin du match et depuis vous êtes un fan inconditionnel. Le tour est joué.

Être de la famille d'Hervé Renard

Parce que les joueurs de Leicester sont surnommées les "Foxes" (renards en anglais). Fin de la vanne.

Par Julien Choquet, publié le 14/04/2016

Copié

Pour vous :