Fair-play : quand Grenier fait annuler un pénalty après avoir simulé

Beau joueur

Et l'action la plus fair-play de l'année revient à Clément Grenier. Le joueur du Stade Rennais s'est illustré ce mercredi par un beau geste lors du quart de finale de Coupe de France contre Orléans. À la 40e minute de jeu, alors que le score est de 0-0, le milieu de terrain s'écroule dans la surface. L'arbitre de la rencontre, Amaury Delerue, siffle pénalty pour les Bretons, bien que le joueur n'ait pas été touché.

Alors que beaucoup n'auraient rien dit pour bénéficier de cette décision, l'ancien Lyonnais fait comprendre à l'arbitre que le joueur orléanais ne l'a pas touché et qu'il tombe tout seul. Résultat, l'homme en noir annule le pénalty et le jeu reprend.

Publicité

Publicité

Après-match, Clément Grenier raconte, d'après des propos rapportés par L’Équipe : "Je ne veux pas simuler mais je suis emporté par mon élan et je tombe, je vois qu'il siffle et je lui dis qu'il (le défenseur orléanais Cambon) ne m'a pas touché." En fin de compte les Rennais n'ont pas eu besoin de ce pénalty pour l'emporter 2-0. Bravo Clément.

Par Abdallah Soidri, publié le 28/02/2019

Copié

Pour vous :