Le musée du Louvre-Lens (Crédits : Julien Lanoo)

Une exposition autour des supporters pour l'UEFA Euro 2016™

Le Musée Louvre-Lens lance une collecte afin de récupérer des objets et des témoignages de supporters en vue de l'UEFA Euro 2016™. L'objectif : mettre en valeur le patrimoine des fans de foot d'aujourd'hui. 

Des maillots, des écharpes mais surtout des histoires autour de ces objets : voilà ce que vous pourrez retrouver à l'exposition du musée Louvre-Lens, à partir d'avril 2016. Pour recueillir tout cela, une grande collecte est organisée du 15 juin au 13 juillet, comme l'explique Luc Piralla, chef de la conservation du musée.

Cette collecte vise à donner une photographie de la notion de supportérisme aujourd’hui à travers des témoignages liés à des objets. Ces derniers peuvent paraître similaires, mais n’ont pas le même intérêt en fonction des donateurs. Je peux recevoir deux maillots de la même année par exemple, sauf que pour quelqu’un ça voudra dire énormément de choses, et pour l’autre beaucoup moins.

Publicité

Le musée du Louvre-Lens (Crédits : Julien Lanoo)

Le musée du Louvre-Lens (Crédits : Julien Lanoo)

Les donateurs ont le choix de prêter leurs objets au musée ou simplement d'en donner une photo avec leur témoignage. Bien entendu, une sélection sera faite, par souci de diversité.

On communique par rapport à notre propre territoire, donc on s’adresse prioritairement à des supporters du RC Lens. Mais s'il y a un supporter de l’OM qui vient nous proposer un témoignage, je ne vois pas pourquoi je l’exclurais. On part sur un démarche de garder une mémoire des supporters à ce moment "M". On a aucun parti pris sur le supporter, l’objet ou le témoignage.

Publicité

Dernier objectif de ce conservateur grand amateur de foot : donner la parole aux supporters.

C’est un problème du foot moderne, tout le monde le sait ! Il y a un manque de représentativité des supporters. On leur donne quelque part la parole, pour se définir eux-mêmes. Et c’est très difficile à faire.

Le projet s'étend aussi à neuf autres villes hôtes du prochain Euro (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Saint-Denis, Saint-Etienne, Toulouse), où les supporters peuvent également participer. L'objectif final est d'envoyer toutes ces collectes au musée nationale du sport de Nice, après l'Euro 2016.

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 04/06/2015

Copié

Pour vous :