À quoi pourrait ressembler l'Équipe de France de foot aux JO de Paris 2024 ?

C'est officiel. 

En 2024, Paris accueillera la 33e édition des Jeux Olympiques, du 2 au 18 août. Parmi les sports proposés par le comité, on retrouvera bien évidemment le football. Et en 2024, la France sera sûre de participer à l'épreuve, en tant que pays organisateur. Rappelons que pour l'instant sa dernière participation remonte à 1996... 

Publicité

D'ici 2024, beaucoup de choses auront cependant changé. Par exemple, notre attaquant vedette Antoine Griezmann aura 33 ans, alors que ses rivaux Cristiano Ronaldo et Leo Messi seront davantage proches de la quarantaine. Pas sûr qu'ils jouent encore au foot...

Publicité

Publicité

Alors, qui seront les nouvelles stars du foot ? À quoi ressemblera l'Équipe de France que l'on enverra aux JO ? Qui sont nos futures pépites ? 

Publicité

Le règlement stipule que les footballeurs participant aux épreuves olympiques doivent tous avoir moins de 24 ans. Cependant, il est possible de sélectionner 3 joueurs cadres pour lesquels on ne tiendra pas compte de l'âge. Alors, quel onze peut-on imaginer pour la France ? 

Stefan Bajic (GK)

Stefan Bajic avec le gardien anglais U16 - ©FFF

Ce gardien de but, né en toute fin d'année (23 décembre 2001), n'aura même pas 23 ans au moment des JO 2024. Mais sa précocité ne l'a jamais empêché de s'imposer en équipe de France U16 (7 sélections) ainsi que chez les U17 nationaux de Saint-Étienne. On devrait le voir évoluer au sein de la sélection nationale U17 dès cette année. 

Yann Godart (DÉF)

Yann Godart - © FFF

Dans l'idée, Yann Godart serait un des piliers de cette équipe. Le jeune défenseur de Metz, qui aura 16 ans le 19 septembre, compte déjà 15 sélections en U16, et a de grandes chances d'être présent dans l'équipe de France U17 cette année. On lui souhaite de continuer à progresser pour pouvoir disputer les JO 2024.  

Théo Barbet (DÉF)

Théo Barbet - ©FFF

Théo Barbet a la particularité de venir de Mâcon, comme un certain Antoine Griezmann. Il évolue cependant à un autre poste, celui de défenseur. Cela ne l'a pas empêché de marquer deux buts en équipe de France U16, après neuf sélections. Lui aussi devrait être appelé par Patrick Gonfalone pour continuer l'aventure en U17. 

Mathieu Goncalves (DÉF)

Mathieu Goncalves - © FFF

C'est l'autre "ancien" avec Yann Godart : au total, il compte 12 sélections en Équipe de France U16. Mathieu pourra compter sur son expérience pour se faire une place au sein de l'effectif qui sera sélectionné pour les JO 2024. En attendant, il doit continuer à faire ses preuves en U17. 

Malang Sarr (DÉF) 

#Focus

A post shared by Malang Sarr (@malang_sarr) on

C'est le premier joker utilisé. Plus besoin de le présenter, Malang Sarr s'est imposé comme titulaire au sein de l'OGC Nice. Déjà présent en Équipe de France Espoirs, le jeune défenseur niçois pourrait très vite rejoindre le groupe des A. En 2024 il aura 25 ans, et sera au sommet de sa forme, avec de l'expérience à partager. 

Lucas Da Cunha (MIL)

Lucas Da Cunha - © FFF

Arrivé tardivement en équipe de France U16, Lucas affiche de très belles stats : 3 buts en 6 sélections. Alors qu'il y a un an il n'avait même pas une place au sein de la sélection nationale U16, aujourd'hui il fait partie de ceux qui peuvent espérer disputer la Coupe du Monde U17 en Inde. 

Khephren Thuram Ullien (MIL)

Khephren Thuram Ulien - © FFF

Oui, c'est le fils de Lilian Thuram. Non, il ne joue pas au même poste. Alors que son frère Marcus commence à se faire remarquer en Ligue 1, Khephren évolue chez les U17 de l'AS Monaco et compte déjà 12 sélections en U16, pour 1 but. Également parmi ceux que Patrick Gonfalone pourrait retenir en U17 cette année, Khephren sera-t-il encore parmi les favoris au moment de disputer les JO en 2024 ?  

Yann Gboho (MIL)

Yann Gboho - © FFF

En 12 sélections, le milieu de terrain du Stade Rennais a marqué 5 buts pour l'Équipe de France U16. Des stats impressionnantes, qui lui garantissent une place de titulaire pour le moment indiscutable chez les U17. Peut-il se maintenir à ce niveau jusqu'en 2024 ? On va suivre son parcours avec intérêt. 

Willem Geubbels (ATT)

Willem Geubbels - © FFF

Celui-là commence déjà à être connu du grand public. Alors qu'il est né le 16 août 2001, Willem Geubbels fera bien partie des joueurs ayant moins de 24 ans au moment des Jeux Olympiques de 2024. Évoluant déjà avec l'équipe de France U18, avec qui il a marqué 2 buts en 3 matches, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais pourrait bien connaître une trajectoire similaire à celle d'un certain Kylian Mbappé et se retrouver en A avant que les JO ne commencent. Seul le temps nous le dira.  

Amine Gouiri (ATT)

Amine Gouiri aux côtés de son compatriote à l'OL Nabil Fékir

C'est l'autre phénomène lyonnais qui excite le monde du foot français. À seulement 17 ans, Gouiri a déjà la confiance de Jean-Michel Aulas pour évoluer avec le groupe pro de l'OL. Évoluant avec la sélection U17 l'année dernière, ses coéquipiers peuvent le remercier pour la qualification au mondial. Au total, il marque 15 buts en 13 matches. On espère le voir en A dans quelques années, pour ensuite faire partie des 3 joueurs de la sélection nés après 2001, avec seulement un an de plus que ses coéquipiers.  

Kylian Mbappé

En 2024, le patron de l'équipe de France, ça sera lui. Parce que c'est déjà un joueur qui fait la différence à seulement 18 ans. À 25 ans, le Prince de Bondy pourra venir épauler une jeune équipe olympique et les mener vers la victoire. On n'a même pas envie de réfléchir aux stats qu'il aura à 25 ans tellement celles qu'il affiche aujourd'hui donnent le vertige... 

Stats au moment de quitter l'AS Monaco : Thierry Henry - 141 matches et 28 buts vs Kylian Mbappé - 60 matches et 27 buts

Bien évidemment, en 7 ans beaucoup de choses peuvent changer. D'ailleurs, au-delà des autres joueurs nés en 2001 qui pourraient prendre la place de ceux cités ci-dessus, il ne faut pas oublier ceux nés en 2002 ou au-delà, qui viennent peut-être de tout juste rejoindre un centre de formation et qui n'ont pas encore été repérés... On se donne rendez-vous dans 6 ans pour en reparler ? 

Par Enzo Leclercq, publié le 18/09/2017

Copié

Pour vous :