Entretien avec le créateur du site qui vous permet de calculer tout le football que vous matez

Vous êtes un mordu de football et vous n'arrivez jamais à estimer combien de matches vous pouvez regarder chaque année ? Le site PizzaSocialFootballClub est la solution à votre problème. 

"Mais tu te rends pas compte, tu passes ta vie à regarder du foot !" Cette phrase, vous avez dû l'entendre des dizaines et des dizaines de fois de la part de vos parents, de votre moitié ou de vos amis désintéressés du ballon rond. Et ils n'ont souvent pas tort.

Alexandre Siino et Arthur Chaney font partie de ces fans de foot qui ingurgitent des matches jusqu'à en avoir une indigestion. Ces deux potes ont fondé le site PizzaSocialFootballClub, qui permet de calculer sa consommation de foot et de partager ça avec d'autres accros du "canapé/pizza devant un bon match un samedi soir pendant que vos potes partent en soirée". Entretien avec l'un des créateurs, Alexandre Siino.

Publicité

D'où vient cette idée de PizzaSocialFootball Club ? 

On a monté ce projet parce qu’on regardait vraiment beaucoup, beaucoup de foot. On s'amusait à faire un concours pour voir celui qui en regardait le plus, en prenant des notes sur nos téléphones. On s’est rendu compte au bout d’un moment qu’on commençait à oublier de noter des matches et que notre concours devenait un peu biaisé. On s’est dit qu'on ne devait pas être les seuls à avoir ce délire et qu’on pourrait faire quelque chose de sympa. On a décidé d'appeler le site PizzaSocialFootballClub parce que c'est le triptyque de base pour les gros consommateurs de foot : du foot, avec des potes et une pizza. On a commencé l'aventure avec la Coupe du Monde 2014 et on a eu des débuts encourageants. On a étendu ça l'année suivante avec les championnats européens.

En plus de permettre un suivi de notre consommation de foot, votre site est aussi une sorte de réseau social. On peut suivre des personnes, comparer ses stats avec des potes ou autres utilisateurs. Vous comptez concurrencer Twitter en fait ?

Publicité

On est vachement sur l’esprit deuxième écran, sur l’esprit Twitter oui. On aime bien cet esprit déconne, où on lâche des vannes, comme on le fait sur notre compte Twitter. Et puis en plus d'avoir cet esprit communautaire, ça développe l’esprit de compétition, la base du sport. Et on ne s'est pas arrêté à des stats sur le nombre de matches visionnés. Tu peux aussi comparer le nombre de pizzas et de calories que tu t'es envoyées depuis la création de ton compte, avoir les stats de ton lieu favori pour regarder des matches (à la TV, au stade, dans un bar) et avec qui (seul, avec des potes ou des membres du site PSFC).

Note global des matchs, stats des lieux de visionnage et un paquet de calories ingurgitées depuis la création du site (Pizzasocialfootballclub.com)

Note globale des matchs, stats des lieux de visionnage et un paquet de calories ingurgitées depuis la création du site (Pizzasocialfootballclub.com)

Aujourd’hui, vous comptez combien de membres dans votre communauté ?

Publicité

Nous comptabilisons aujourd'hui 350 membres. On aspire à plus parce qu'on est persuadé qu'il doit y avoir vraiment du monde que ce projet peut intéresser. On est sûr que si ça se répend, y a vraiment beaucoup du monde qui peut adhérer à cette idée.

Vous avez déjà des contacts avec des clubs qui s'intéressent à votre projet ?

Oui, avec le Toulouse FC. On les avait contacté avant le mondial en 2014 pour leur présenter le projet. Ils avaient apprécié et nous avaient filé un coup de pouce en parlant de nous sur leur site internet via une interview. On a gardé contact, et en voyant leur fin de saison dernière, lorsque le club était en difficulté, on avait monté un projet "Objectif Maintien" en créant des bannières aux couleurs de leur club. Ca leur a fait plaisir et ils nous ont redonné de la visibilité derrière en réalisant une seconde interview. D'une manière très symbolique, c'est en quelque sorte devenu notre parrain.

Publicité

La bannière "Objectif Maintien".

La bannière "Objectif Maintien".

La meilleure façon de regarder un match : stade, canap ou bar ?

C’est au stade entre potes, aucun doute là-dessus. Mais vu qu’on peut pas se le permettre toutes les semaines, c’est aussi cool de se faire ça avec des potes sur un canap avec une pizza.

Le joueur type PizzaSocialFootballClub, ça serait qui ?

Peut-être Pierre Bouby, mais c’est trop facile comme réponse (NDLR : un joueur de l'AJ Auxerre très actif sur Twitter). Attends je réfléchis… Paul Baysse, de mon club de coeur, l'OGC Nice. Je ne le connais pas mais il a la tête du mec posé qui aime le foot et les soirées entre potes. Il a la tête du bon vivant mais l'habit ne fais pas le moine. D'ailleurs s'il est vraiment comme ça on l'invite à nous contacter pour se faire une soirée sur Nice devant la LDC (rires).

La pizza à se manger devant un gros match de Ligue 1 ?

Chorizo sans poivron, un détail super important. Là pour le coup, aucune hésitation (rires).

Et devant un multiplex du samedi soir ?

Une reine. Il faut faire dans le classique quand on parle du multiplex du samedi soir, c'est sacré.

Par Julien Choquet, publié le 03/09/2015

Copié

Pour vous :