On a discuté avec celui qui se cache derrière le compte Twitter complètement fou de l'AS Roma

Paul Rogers. 

Cet homme, c'est celui qui a conçu tous les tweets du compte anglais l'AS Rome que personne n'a compris à l'été 2017. Des chèvres, un kidnapping, un lion qui chante : cela n'a aucun sens. 

Publicité

Un des tweets de l'AS Rome : "Est-ce qu'on le fait bien ?"

Publicité

Et rebelote cet été. En effet, à peine le mercato a-t-il ouvert ses portes que Paul Rogers a fait parler de lui, avec l'arrivée de Ante Coric.

Publicité

Nous nous sommes entretenus avec ce personnage aux idées atypiques. 

Football Stories | En premier lieu, est-ce que tu peux te présenter rapidement ?

Publicité

Paul Rogers | Je m'appelle Paul Rogers et je suis responsable du digital à l'AS Rome. Je m'occupe de l'ensemble du contenu digital créé par le club - sur les réseaux sociaux et sur les autres plateformes en ligne. 

Comment t'es-tu retrouvé à la tête du digital à l'AS Rome ? 

J'ai rejoint la Roma en janvier 2015, après 14 ans au même poste au Liverpool FC. J'ai débuté ma carrière en tant que journaliste musique, avec une spécialisation dans le hip-hop au début, puis j'ai travaillé pour GQ avant de passer au foot et au journalisme sportif. 

Comment ton transfert de Liverpool à Rome a-t-il été annoncé ? Ou comment aurais-tu aimé qu'il soit annoncé ? 

Il me semble que le club a sorti un communiqué de presse. Ça me va très bien ! Laissons les annonces bizarres pour les personnes qui intéressent réellement les fans : les joueurs. 

Quelle devrait être la qualité principale d'un social media manager ? 

Une tête dure. Les meilleurs social media managers devraient tout le temps vouloir essayer des choses nouvelles, même si elles ne marchent pas. Mon conseil pour travailler dans ce domaine, c'est de ne pas se laisser emporter par les louanges , pour ne pas se laisser abattre par les critiques. 

Si tu devais choisir : le foot ou les réseaux sociaux ? 

J'adore le journalisme et la création de contenu, c'est mon métier. Si je gagnais au loto, je continuerais à créer du contenu, même si personne ne me payait. Le foot est une passion. 

Quel joueur de l'AS Rome maîtrise le mieux les réseaux sociaux ? 

Je pense que chacun utilise les réseaux sociaux à sa manière et pour des raisons diverses. Personnellement, j'aime bien Radja Nainggolan, car il est sincère et sans filtre. En tant que fan, c'est génial de le suivre. Mais beaucoup d'autres s'en servent très bien, notamment Juan Jesus. 

"Des choses bizarres arrivent dans l'avion"

Parlons du mercato... Si tu devais le résumer en un mot (interview réalisée lors de l'été 2017, ndlr) ?

Bizarre. 

Pendant ce mercato, nous avons vu des clubs nous surprendre avec des annonces de transfert extrêmement diverses et originales. Comment expliques-tu ce phénomène ? 

Les réseaux sociaux font qu'il est impossible de garder un transfert secret. D'ailleurs, nous diffusons des images des joueurs qui arrivent à l'aéroport avant qu'ils n'aient signé. Les fans sont au courant depuis plusieurs jours, donc l'annonce sert plutôt à divertir et à engager. Nous essayons de créer du contenu que les gens voudront partager avec leurs amis même s'ils ne sont pas fans de l'AS Rome. 

La première annonce de l'AS Rome dans ce mercato

Par ailleurs, je pense qu'il y avait une espèce de compétition amicale entre les annonces. Dès qu'un club faisait quelque chose d'original, d'autres essayaient de faire mieux. 

Parmi toutes ces annonces originales, laquelle as-tu préférée ? 

C'est une question de goût, je pense. Si je devais n'en choisir qu'une, je choisirais probablement celle de Southampton pour Taylor - une des plus originales de l'été. 

L'annonce de Taylor

J'ai aussi beaucoup aimé ce qu'a fait Swansea avec Bony, ou Newcastle avec Jacob Murphy. Ce n'est pas bizarre ou drôle, mais c'est juste fort émotionnellement. 

L'annonce de Wilfried Bony 

Comment aurais-tu annoncé un joueur comme Neymar ? 

J'aime penser que nous aurions fait un mauvais montage avec un maillot de la Roma détouré, collé sur une photo où il joue pour Barcelone. On allait le faire pour un joueur qui n'a finalement pas signé.  

Si l'on regarde les joueurs qui ont signé avec la Roma, lequel t'a vraiment inspiré pour l'annonce ? 

Kolarov, c'était le candidat parfait pour une vidéo ridicule, au vu de son statut de joueur sérieux. 

L'annonce de Kolarov

Personnellement, tu aurais aimé annoncer quel joueur ? 

Neymar, Ronaldo ou Suarez : je vous laisse choisir.

Quel est le secret d'une bonne annonce ?

Fera-t-elle parler les gens ?

*se réveille* - Fille : Qu'est-ce que tu fais ? - Mec : Je regarde si l'AS Rome a posté une nouvelle vidéo d'annonce

Sois honnête : est-ce que tes vidéos de chèvres et de kidnapping (feat. Katy Perry) ont réellement un sens ? 

Eh bien, un fan a élaboré une théorie... Et elle me convient parfaitement ! 

Quelle est la pire façon d'annoncer un joueur ? 

J'ai vu beaucoup d'exemples d'autres clubs où, étant quelqu'un qui tient au contenu, au journalisme et à ses idées, j'aurais préféré démissionner que céder et publier. Il faut avoir de la fierté dans ton métier, car sinon il n'y a aucun intérêt d'aller au bureau le matin.

Qu'as-tu pensé de la vidéo "Come to Besiktas" ? 

J'ai bien aimé. Ça a inspiré des fans à travers le monde. On a fait notre propre "remix" moins de 24 heures plus tard - on voit là le respect que l'on a pour la vidéo.

La remix Besiktas

Un joueur a-t-il déjà refusé de jouer le jeu pour une vidéo ? 

Non. Avec Schick, nous avons choisi de ne pas l'inclure. C'est un de nos plus gros transferts et nous ne l'avons même pas inclus dans la vidéo, ce que j'ai trouvé plutôt cool car c'était la suite logique à la surenchère de bizarrerie. 

Comment vas-tu nous faire rire maintenant que le mercato est fini ?

Il va falloir que j'y pense la semaine prochaine ! Peut-être que "c'est chiant" sera le nouveau "c'est drôle". 

Un dernier conseil pour les social media managers français ? 

Ne jamais cesser d'apprendre auprès des autres et analyser ce qui se fait dans d'autres sphères. Si vous travaillez pour un club de foot, allez voir ce qui se fait à Hollywood, dans la mode, dans la musique, etc. Mettez vous à la place du public. Comprenez, pour citer un livre que je suis en train de lire, que "Personne ne veut lire votre merde" (Nobody Wants To Read Your Shit), et faites en sorte que ça change. Ce n'est pas assez de proposer du bon contenu. Il doit être génial.

QUESTION BONUS : notre responsable digital chez Football Stories veut jouer pour l'AS Rome... Comment l'annoncerais-tu ? 

Il mènerait l'AS Rome hors du tunnel lors d'un match de Ligue des Champions devant un Stadio Olimpico au grand complet, en tenant en laisse une chèvre déguisée en lion.

Par Enzo Leclercq, publié le 04/09/2017

Copié

Pour vous :