Après être entrée sur la pelouse, la fille du coach pénalise son club pour une finale de coupe

Lors de la demi-finale retour de la Coupe du Brésil, la fille du coach de Grêmio a privé son père d’une finale à domicile... 

Petit flashback. Nous sommes le 3 novembre et le club de Grêmio reçoit Cruzeiro pour la demi-finale retour de la Coupe du Brésil. Lors du match aller, Grêmio s'est imposé 2-0 et a pris une belle option sur la qualification pour la finale. Pas de risque pris pour le retour : les Tricolor gèrent et conservent un 0-0 suffisant pour se qualifier en finale. Durant les dernières minutes de la rencontre, la fille du coach Carolina Portaluppi s'assoit sur le banc de touche au côté de son père, Renato Gaucho. Jusque-là, tout va bien.

Une photo publiée par Carolina Portaluppi (@carolinaportaluppi) le

Publicité

 

Le fait insolite se produit au coup de sifflet final. La jeune fille de 22 ans, étudiante et mannequin connue sur Instagram du haut de ses 491 000 followers, se précipite sur la pelouse pour fêter la victoire avec toute l'équipe. Un geste qui coûte cher au club : la Cour supérieure de la justice sportive brésilienne a en effet annoncé mercredi que Grêmio ne pourra pas recevoir dans son stade pour la finale. Le match aller aura bien lieu au stade de l'Indépendance (là où joue l'Atletico Mineiro, l'autre finaliste) le 23 novembre, mais le retour prévu le 30 novembre se jouera sur terrain neutre.

Publicité

Si on ajoute à ça l'amende de 8 136€ récoltée par Grêmio suite à cet incident, on se dit que ça fait quand même cher le selfie sur la pelouse...

Par Lucas De Carvalho, publié le 17/11/2016

Copié

Pour vous :