En Angleterre, un entraîneur est viré pour avoir trop juré en interview

Toujours tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler.

Après l'entraîneur viré pour avoir gagné un match 27-0 en Italie, place au coach en Angleterre licencié pour avoir... trop juré en interview. Michael Jolley était en charge du club de Grimsby Town (4e division) jusqu'à son départ ce vendredi. Un départ à l'amiable qui faisait suite à une série de 7 matches sans victoire. Mais le président, John Fenty, a révélé ce lundi sur le site du club que le langage châtié de son entraîneur lors d'une interview avait aussi joué sur la fin de son mandat.

Publicité

Dans la foulée d'une défaite en octobre dernier, Michael Jolley s'était entretenue avec un journaliste radio. Une discussion houleuse lors de laquelle l'entraîneur n'avait pas retenu ses mots, jurant notamment 58 fois ("fuck*ing") en 4 petites minutes. Malheureusement pour lui, l'audio de cet entretien est arrivé jusqu'aux oreilles du président. Ce dernier s'est dit "choqué et étonné" par le langage grossier de son entraîneur.

Publicité

La prochaine fois, le coach réfléchira à deux fois avant de lâcher des gros mots en interview.

Par Abdallah Soidri, publié le 19/11/2019

Copié

Pour vous :