Mais c’est quoi ce délire de tirer des pénos en piétinant ?

Mardi soir, l'OM s'est incliné sur la pelouse de Sochaux en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Une défaite au bout du suspense aux tirs au but, durant lesquels Doria s'est fait remarquer par un gros loupé. 

Petit flashback mardi soir sur la pelouse de Bonal. Doria s'élance pour permettre à l'OM de garder l'avantage dans cette séance de tirs au but, entre Marseille et Sochaux. Le Brésilien prend une course d'élan en piétinant et... loupe sa tentative.

Publicité

Cette course d'élan, ce n'est pas la première fois qu'on la voit dans le foot. Petit retour sur les pires (et les meilleurs) penalties tirés de cette manière.

Publicité

Simone Zaza

Sûrement la tentative la plus marquante de cette liste. Durant l'Euro 2016, l'Italie emmène l'Allemagne aux tirs au but en quart de finale de la compétition. Les deux équipes sont à égalité, quand Simone Zaza se présente face à Neuer. La suite, vous la connaissez...

Une course d'élan pour le moins particulière, que l'Italien avait justifié quelques jours après l'élimination, comme le relayait SkySports  :

Publicité

"J'ai toujours tiré mes penalties comme ça, et j'étais convaincu de marquer. J'ai envoyé Manuel Neuer du mauvais côté, mais malheureusement mon tir est passé au-dessus. J'ai raté le penalty le plus important de ma carrière, et ça restera ancré en moi toute ma vie."

Samuel Eto'o

Le Camerouain a marqué plus d'un penalty dans sa carrière (43 au total, sur 53 tentatives). Pourtant, alors qu'il porte le maillot de l'Anzhi Makhachkala, Samuel Eto'o se ridiculise en Ligue Europa face à Hanovre. Admirez l'insolence avant le tir, la marche, le piétinement, pour finalement trouver les gants du gardien.

Publicité

Au final, Anzhi s'est imposé 3-1, et Samuel Eto'o a même marqué un but. Plus de peur que de mal pour l'attaquant camerounais.

Neymar

Concernant Neymar, difficile de se concentrer sur un seul exemple. Car oui : si le Brésilien fait aujourd'hui partie du gratin du football, il est loin de ce classement si on se concentre uniquement sur les penalties. Le rapport entre ses différents ratés ? Une course d'élan en piétinant. Voici quelques exemples : contre Manchester City...

... face à Villarreal...

... ou encore contre Vitória, lorsqu'il jouait encore à Santos.

Après avoir raté une tentative plus ou moins identique avec le Brésil contre la Colombie en 2012, il avait prétexté en conférence de presse que "tout le monde avait vu l'état du terrain" et "qu'il était compliqué de garder une stabilité, même en allant plus lentement". Comme quoi, même en faisant partie des meilleurs joueurs du monde, on peut rater des penalties en prenant cette course d'élan étrange.

Jay-Emmanuel Thomas

Ce nom ne vous dit probablement rien. Pourtant, Jay-Emmanuel Thomas est la preuve qu'un penalty tiré avec une course d'élan très lente peut être efficace. En 2014, alors qu'il joue en troisième division anglaise à Bristol City, le joueur formé à Arsenal transforme un penalty quasiment en marchant face à Yeovil Town.

Pour l'anecdote, il a récidivé en 2016 face à Scunthrope, toujours en troisième division anglaise. Une vraie marque de fabrique, et surtout la preuve que cette technique peut se révéler efficace.

Paul Pogba

On finit en beauté avec le joueur le plus cher de l'histoire du foot. Alors qu'il porte encore le maillot de la Juventus, Paul Pogba transforme ce penalty face au Genoa, en toute détente.

Une technique efficace pour Pogboom, qu'il a reproduit plusieurs fois depuis, notamment avec Manchester United cette saison face à Fenerbahce.

Bon soyons honnêtes : cette manière de tirer n'est pas infaillible non plus pour Paul Pogba. La preuve avec ce loupé contre l'Atalanta Bergame.

Par Julien Choquet, publié le 14/12/2016

Copié

Pour vous :