Pour se préparer à défier Renard, les Norvégiennes ont utilisé un membre du staff d'1,96 m

Une nouvelle technique ?

Ce mercredi, la Norvège s’apprête à défier l’équipe de France pour son deuxième match dans ce groupe A. Et après la performance des Bleues lors du match d’ouverture (victoire 4-0 contre la Corée du Sud), les Norvégiennes ont identifié une menace principale : Wendie Renard.

Du haut de son mètre quatre-vingt-sept, la défenseuse lyonnaise a impressionné, inscrivant notamment un doublé de la tête. Et afin de se prémunir contre cet atout majeur, l’entraîneur norvégien a trouvé une solution : préparer ce duel en incluant Terje Skeie à l'entraînement, le média manager de l’équipe mesurant 1,96 m.

Publicité

"C’est un homme à tout faire, il s’occupe un peu de tout en général. Aujourd’hui, il représentait Wendie Renard durant l’entraînement, même si je pense que Renard reste bien meilleure que lui."

Des propos recueillis par la télévision locale TV2, qui a également discuté avec le principal intéressé de cette nouvelle fonction, le média manager reconverti en défenseur pour l’occasion :

"J’ai eu l’honorable mission de devenir Renard le temps d’un entraînement. C’est une très grande joueuse, donc c’était difficile pour moi de me mettre à son niveau. J’ai la taille, je suis même plus grand qu’elle, mais je pense que ça sera plus dur pour nos filles de l’arrêter le jour du match que de m’arrêter moi aujourd’hui [rires]."

Publicité

En espérant qu’il ait raison, et que Wendie Renard trouve à nouveau le chemin des filets mercredi soir.

Par Julien Choquet, publié le 11/06/2019

Copié

Pour vous :