England’s head coach Gareth Southgate speaks with Marcus Rashford after he left the pitch during the Euro 2020 Group A football qualification match between Bulgaria and England at the Vasil Levski National Stadium in Sofia on October 14, 2019. (Photo by NIKOLAY DOYCHINOV / AFP)

Cris racistes et saluts nazis en tribunes pendant Bulgarie-Angleterre

"Je faisais mes débuts pour la sélection anglaise, mais cela a été légèrement terni par quelques chants désobligeants."

Ce lundi soir, les Anglais se sont imposés 6-0 en Bulgarie dans la course à la qualification pour l’Euro 2020. Et ce n’est pas le large score sur lequel l’Angleterre s’est imposée qui fait parler aujourd’hui, mais plutôt les conditions dans lesquelles ce match s’est déroulé.

En effet, la rencontre a failli être interrompue par l’arbitre après les cris racistes descendus des tribunes à l’encontre des joueurs anglais Tyrone Mings (c’était sa première sélection), Marcus Rashford et Raheem Sterling.

Publicité

En plus de ces cris de singes, les images des tribunes montrent très clairement des supporters bulgares faire des saluts nazis.

Publicité

Comme le rapporte l’AFP, conformément au protocole UEFA, l’arbitre a d’abord réclamé au speaker du stade de demander aux supporters de cesser à la demi-heure de jeu. Juste avant la mi-temps, il a décidé, en accord avec les officiels et les deux équipes, de faire jouer les 6 minutes de temps additionnel avant que le capitaine bulgare, Ivelin Popov, ne puisse discuter à la pause avec les supporters pour leur demander de cesser.

Selon L’Équipe, la seconde période a été plus calme, "une grande partie des spectateurs cagoulés qui avaient apparemment entonné [les chants racistes en première période] ont quitté l’enceinte, ce qui a amené un semblant de calme".

Publicité

Le sélectionneur anglais, Gareth Southgate, a regretté après le match au micro d’ITV :

"Nous savons que [ces cris racistes sont] une situation inacceptable [mais] je pense que nous avons envoyé deux messages en gagnant le match mais aussi en attirant l’attention de tous sur cette situation. […] Les officiels ont été très réactifs. Nous leur avons rapporté immédiatement ce que nous avons entendu, nous avons été en communication constante avec l’officiel au bord du terrain et les arbitres."

Tyrone Mings, qui honorait sa première sélection sous le maillot des Three Lions à Sofia, a quant à lui déclaré :
"C’était une belle occasion, je faisais mes débuts pour la sélection anglaise, mais cela a été légèrement terni par quelques chants désobligeants qu’on entendait clairement depuis la pelouse."

Publicité

Ce mardi matin, Reuters nous apprend que le premier ministre bulgare, Boyko Borissov, a demandé au président de la fédération de foot, Borislav Mihaylov, de démissionner.

Football Stories avec AFP

Par Lucie Bacon, publié le 15/10/2019

Copié

Pour vous :