Ces commentaires de Thierry Gilardi qui resteront dans l'histoire du foot

RIP légende

Il y a 11 ans, une légende du commentaire sportif nous a quittés. Alors qu'il se préparait à commenter l'Euro 2008 en Autriche et en Suisse, Thierry Gilardi décède brutalement d'une crise cardiaque, et plonge le monde du foot dans la tristesse.

Mais aujourd'hui, l'une des plus belles voix du sport que la France ait connu vit toujours en nous à travers ses commentaires iconiques, que nous nous passons toujours en boucle sur Youtube. Retour sur ceux qui nous ont le plus marqués. 

Publicité

Publicité

"Oh Zinédine, pas ça, pas ça Zinédine, oh non, pas aujourd'hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait..."

Le plus grand classique de Thierry Gilardi. Celui qui restera à jamais dans l'histoire après le coup de boule envoyé par Zizou à Materazzi en finale du mondial 2006. Iconique. 

"Vas-y mon petit !"

Lors de ce même mondial, la France réalise un petit exploit en 8es de finale. Face à l'Espagne, l'un des favoris de la compétition, les Bleus s'autorisent à y croire grâce à Ribéry, auteur de l'égalisation en fin de première période. Et en dehors du premier but en Equipe de France de l'actuel joueur du Bayern Munich, on retiendra surtout la tirade de Thierry Gilardi. Magique. 

Publicité

"Au bout, au bout, au bout, au bouuuuut : le buuuuut.... ZIDAAAAAANE, EL MAESTRO, EL MAGNIFICO"

On reste dans ce même France-Espagne, avec le but de la délivrance de Zizou dans le temps additionnel. Et si le commentaire de Gilardi n'a rien de fou sur le papier, on est obligés de l'inclure pour le pied de nez. Les Espagnols enterraient Zizou avant la rencontre ? Bon retour à la maison, le maestro, le magnifico vous salue bien. 

Publicité

"La lumière est venue de Laurent Blanc"

Thierry Gilardi et l'Équipe de France, c'est un duo qui marche. Bien avant le mondial 2006, ce duo nous avait déjà fait rêver lors du 8e de finale de la Coupe du monde 1998 entre les Bleus et le Paraguay. En pleine prolongation, l'Equipe de France marque le but en or grâce à Laurent Blanc et délivre tout un peuple... dont Thierry Gilardi, qui prononce une phrase encore dans les mémoires 20 ans plus tard. 

"Il trouve le cadre, c'est un geste de génie, Pedro Miguel Pauleta !"

Le 25 avril 2004, le PSG reçoit l'OM au Parc des Princes. Après un long ballon, Pauleta est trouvé sur le côté gauche de la surface, bien excentré par Fabien Barthez qui gardait la cage marseillaise à l'époque. La suite appartient à l'histoire de la Ligue 1. Les commentaires de Thierry Gilardi aussi. 

"C'est fabuleux, c'est extraordinaire !"

Qui d'autre que Thierry Gilardi aurait pu commenter ce but d'anthologie de Patrice Loko ? Face au PSG, le Canaris a inscrit une réalisation que beaucoup jugent encore aujourd'hui comme la plus belle de l'histoire du championnat de France. Ça se passerait presque de commentaires... hormis ceux de Thierry Gilardi. 

Par Julien Choquet, publié le 25/03/2019

Copié

Pour vous :