Thorgan Hazard – Twitter Champions League

Comment Thorgan Hazard s'est fait un prénom

Longtemps dans l'ombre d'Eden, Thorgan Hazard prouve de saison en saison qu'il est plus que "le frère de". 

Un triplé et une passe décisive : la prestation de Thorgan Hazard en barrage de C1 face aux Young Boys de Berne mercredi soir a été de très haut niveau. Une performance qui démontre une nouvelle fois l'explosion du Belge sous les couleurs du Borussia Mönchengladbach. Une véritable consécration après un début de carrière difficile, derrière l'imposante figure de son frère Eden.

Un début de carrière mi-figue, mi-raisin

À 14 ans, Thorgan est repéré par le Racing Club de Lens, alors qu'Eden rejoint le centre de formation du LOSC. Les parents des deux frangins ont décidé de les séparer, alors que Lille était également intéressé par le cadet des Hazard. Un choix sage, pour éviter les comparaisons inévitables avec son aîné. En 2010, il intègre la réserve lensoise avant d'être appelé en équipe première en fin de saison.

Publicité

Il débute lors du match d'ouverture de la saison suivante, en remplaçant un certain Serge Aurier. Il participe à 14 matches, dont six titularisations, et marque un but. Déjà suivi par de nombreux clubs à l'époque, il est vendu à l'été 2012 suite aux fameux soucis financiers du club lensois.

Eden & Thorgan Hazard - Official Facebook Eden Hazard

Eden & Thorgan Hazard - Official Facebook Eden Hazard

Sur les traces d'Eden

Après Lens, direction Chelsea. Juste après le transfert d'Eden Hazard à Chelsea, Thorgan le rejoint mais intègre seulement la réserve des Blues. C'est pourquoi le board décide de le prêter au club belge de Zulte Waregem. Le succès est rapidement au rendez-vous : 34 matches en Jupiter League, 4 buts et 10 passes décisives.

Publicité

Chelsea se frotte les mains et décide de le prêter une saison de plus, durant laquelle il hérite même du brassard de capitaine. Un brassard qu'il abandonne très rapidement après les plaintes de quelques anciens.

Thorgan Hazard & Michy Batshuayi - Official Facebook

Thorgan Hazard & Michy Batshuayi - Facebook Thorgan Hazard

Cette cuvée 2013/2014 est du même acabit que la précédente : 53 matches au total, avec 17 buts et 20 passes décisives au compteur. Il décroche même le Soulier d'or de la Jupiter League en janvier 2014. Malgré cette saison époustouflante, il n'est pas du voyage pour la Coupe du monde 2014, malgré une place de réserviste.

Publicité

Place à la Bundesliga

La saison suivante, Thorgan passe à la vitesse supérieure et signe au Borussia Mönchengladbach afin de continuer sa progression. Malgré quelques rentrées remarquées, il n'est pas encore titulaire dans le onze des "Poulains". Cela n'empêche pas les supporters de l'élire meilleur joueur de la première partie de saison.

Les dirigeants sont sur la même longueur d'onde et veulent le garder définitivement lors du mercato hivernal 2014. José Mourinho met son veto et veut conserver le joueur, mais Chelsea finit par céder et le vend pour 8M€.

Thorgan Hazard - Official Facebook

Thorgan Hazard - Official Twitter

Publicité

La deuxième saison en terre allemande est celle de la confirmation. Le Belge dispute 29 matches de "Buli", inscrit 4 buts et délivre 6 passes décisives. Pas mal pour un joueur de seulement 22 ans, au sein d'un club ambitieux de Bundesliga. Et il semble repartir sur des bases élevées actuellement, comme en témoigne sa prestation face aux Young Boys de Berne mercredi soir.

Thorgan Hazard semble avoir toutes les cartes en main pour réaliser une grande saison, notamment en C1 dont le tirage est prévu pour jeudi à 18h. Une chose est sûre : il a fini par se faire un prénom au côté de son frère. On ne peut que lui souhaiter le même succès.

Par Wallid Addigue, publié le 25/08/2016

Copié

Pour vous :