Un club grec brave l'interdiction et joue avec un maillot spécial en soutien aux réfugiés

À l'occasion de la réception du grand Panathinaïkos, le club de l'AE Larissa a décidé de jouer avec un maillot floqué d'un message de soutien destiné aux réfugiés, et ce malgré l'interdiction formelle de la ligue de football grecque.

Si l'AE Larissa n'a ni le prestige ni le poids des grands clubs que sont le Panathinaïkos ou l'Olympiacos, il s'est néanmoins montré capable de tenir tête aux grandes instances du football grec. L'actuel modeste 14e du championnat a effectivement bravé l'interdiction qui lui avait été faite de porter des maillots sur lesquels était inscrit un message de soutien aux réfugiés lors du match de championnat disputé contre le Panathinaïkos, ce dimanche 18 décembre.

Publicité

Indifférent aux menaces de sanctions qui pesaient contre lui, l'AEL n'a pas hésité à affronter le célèbre club athénien avec ces fameuses tuniques dépourvues de sponsors.

Publicité

Une belle initiative également pleine de sens lorsque l'on sait que la ville de Larissa est située en plein centre de la Grèce dans la région de Thessalie, zone dans laquelle plusieurs milliers de réfugiés venus d'Afrique et du Moyen-Orient se sont abrités ces derniers mois.

Publicité

Le club de Larissa a remplacé les sponsors affichés sur ses maillots par le message suivant : "Les enfants de réfugiés sont nos enfants"

Reste à savoir si le club et les joueurs seront sanctionnés pour ne pas avoir respecté l'interdiction de la ligue grecque de football.

Publicité

Par Mathis Pivette, publié le 19/12/2016

Copié

Pour vous :