Quand un club de district propose à Thierry Henry un poste... d'entraîneur adjoint

Sans pression.

Thierry Henry ne va peut-être pas attendre longtemps avant de retrouver un travail. En Moselle, le club de la JS Distroff (3e division de district) vient de faire une offre au tout récent ex-entraîneur de l'AS Monaco en lui proposant le poste... d'entraîneur adjoint.

Publicité

Vu le pedigree d'Henry, le choix du poste paraît surprenant mais le club le justifie parfaitement dans un communiqué publié sur Facebook : "eh oui, on est deuxième, on ne peut pas virer notre coach". Ça a au moins le mérite d'être honnête. Au programme, si le champion du monde accepte, "animer, avec le coach, deux séances d'entraînements par semaine", "réveiller les joueurs aux alentours de 14h chez eux" les jours de match et "participer à la soirée choucroute" du club, le 2 mars prochain. Entre autres.

Avec ces conditions, pas sûr que Titi accepte la proposition, à moins que l'idée d'intégrer une équipe qui, elle, joue le haut de tableau ne fasse pencher la balance en faveur d'une signature.

Par Abdallah Soidri, publié le 25/01/2019

Copié

Pour vous :